A la une

A la une

Recette de la peinture à la pomme de terre

Recette de la peinture à la pomme de terre

Accueil > Fiches bricolage > Peintures et enduits déco

Voici une recette de peinture écologique à la pomme de terre à préparer vous-même pour peindre vos murs.


Recette de la peinture à la pomme de terre

Principaux atouts de la peinture à la pomme de terre

La peinture à la pomme de terre n’est pas une invention récente. Elle a déjà été utilisée au XVIIe siècle par des paysans de l’Europe du Nord pour peindre les murs de leurs maisons. Vers le début du XIXe siècle, M. Cadet Devaux mit au point une recette et la rendit publique pour la première fois. Cette recette est facile à préparer et s’applique ensuite sur les murs. La peinture à la pomme de terre offre un rendu mat et une patine ancienne très intéressante lorsqu’elle vieillit. Elle est très résistante et est opaque aux rayons U.V., même si elle est constituée à 100 % d’ingrédients naturels. Elle est également très écologique et ne présente aucun danger pour ses utilisateurs. Cette peinture faite maison est un produit à usage extérieur et intérieur, et s’applique directement sur du plâtre, du crépi, des enduits ou même une couche d’acrylique claire.

Comment préparer la peinture à la pomme de terre ?

Pour obtenir 500 ml de peinture à la pomme de terre pouvant couvrir 5 m2 environ, il nous faut 150 grammes de pommes de terre, 150 grammes de Blanc de Meudon, 50 grammes de pigments, une cuillerée à soupe d’huile de lin et 6 décilitres d’eau. Faites cuire à la vapeur ou au micro-ondes avec un fond d’eau les pommes de terre épluchées et soigneusement lavées, puis réduisez-les en purée au moulin à légumes. Vous pouvez passer la purée au tamis pour éviter les grumeaux. Portez 4 dl d’eau à ébullition et ajoutez la purée. Dans un récipient à part, délayez le pigment dans 0,5 dl d’eau froide, puis dans un autre, le blanc de Meudon dans 1,5 dl d’eau froide. Mélangez le tout au fouet de cuisine et ajoutez-y l’huile de lin. La teinte du produit dépendra du pigment choisi et les proportions sont à augmenter proportionnellement aux surfaces que vous souhaitez couvrir.

Mode d’emploi de la peinture à la pomme de terre

Notons d’abord que la teinte s’éclaircit généralement en séchant. Il convient donc de faire quelques essais sur une petite partie du mur afin de juger de la couleur. Vous pouvez ainsi ajouter plus de pigments si nécessaire. Lorsque le mélange est fin prêt, le mettre dans un récipient plastique à fond plat. Il se conservera mieux ainsi au cas où il ne serait pas utilisé en totalité. Nettoyez la surface à couvrir et poncez-la légèrement si elle est trop lisse. Si votre mur est couvert de plâtre ou d’enduit, humidifiez-le avec un rouleau avant d’étendre la peinture. Appliquez ensuite la peinture à l’aide d’un pinceau à soie, avec des mouvements partant du haut vers le bas. Il est conseillé de travailler en couches croisées diagonales. Après 6 heures environ et lorsque la première couche est sèche, vous pouvez passer à la deuxième couche. Une troisième couche est possible, en fonction du résultat que vous souhaitez obtenir.