A la une

A la une

Maçonnerie | Le ciment

Maçonnerie | Le ciment

Accueil > Fiches bricolage > Maçonnerie

Le ciment est le produit de la calcination de pierres calcaires contenant de 20 à 40 % d’argile. On trouve deux types de ciment : le ciment à prise lente (une demi-journée), le ciment à prise rapide (deux heures à deux heures et demie).


Le ciment est le produit de la calcination de pierres calcaires contenant de 20 à 40 % d’argile. On trouve deux types de ciment : le ciment à prise lente (une demi-journée), le ciment à prise rapide (deux heures à deux heures et demie). Le ciment est vendu en sacs de 50 kg. Les deux nombres inscrits sur ces sacs indiquent la dureté d’un mortier normalement constitué avec ce ciment.

Maçonnerie | Le ciment

Caractéristique du ciment

Le ciment est le produit de la calcination de pierres calcaires contenant de 20 à 40 % d’argile. On trouve deux types de ciment : le ciment à prise lente (une demi-journée), le ciment à prise rapide (deux heures à deux heures et demie). Le ciment est vendu en sacs de 50 kg. Les deux nombres inscrits sur ces sacs indiquent la dureté d’un mortier normalement constitué avec ce ciment.

Utilisation du ciment

Le ciment s’emploie généralement mélangé à d’autres matériaux, mais il existe quelques cas de petits scellements, raccords, pose de tuyauterie, où il est employé seul.

Voici la marche à suivre pour le préparer.

Gâchage du ciment

- Dans une autre en matière plastique ou en fer (le ciment dessèche le bois), versez le ciment en premier (contrairement au plâtre).
- Ajoutez l’eau, petit à petit, sans cesser de travailler la pâte à l’aide d’une pelle ronde, à col de cygne.
- Le « gâchage » se fait à vue d’œil. L’important est que la pâte obtenue ne soit pas liquide, mais consistante. La prise étant beaucoup plus lente que celle du plâtre, il est toujours possible, s’il vous semble trop clair, de rajouter du ciment.

A noter : pour les utilisations restreintes, les magasins vendent au litre du ciment qui présente, par ailleurs, l’avantage d’être toujours frais.

Coloration du ciment

N’employez que de bons colorants pour teinter le ciment. Ils doivent être spécialement étudiés pour résister au ciment lui-même et pour ne pas se décolorer à la lumière.

Le choix des tons est très varié : vert, jaune, rouge, noir, bleu, tabac et un blanc spécial qui blanchit le ciment.

Employé aussi bien pour des dalles, des sols en ciment, des enduts ou des crépis, il est utile de noter que l’oxyde synthétique pur rouge A teinte également l’asphalte.

Pour des teintes courantes, 0,5 à 2% de pigment (par rapport au poids du ciment) suffisent.

Pour des teintes plus accentuées, vous pouvez ajouter sans hésiter jusqu’à 5% de pigment.