A la une

A la une

Planter des œillets dans le jardin

Planter des œillets dans le jardin

Accueil > Déco jardin > Les fleurs

L’œillet se distingue par son parfum et ses fleurs de différentes couleurs. Il est souvent vendu sous forme de fleur coupée, mais vous pouvez aussi le planter pour jouir de son doux parfum dans votre jardin.


Planter des œillets dans le jardin

À propos de l’œillet

La floraison de l’œillet commence au printemps et se termine en été. Ses fleurs sont simples ou doubles selon l’espèce. Vous pouvez rencontrer des espèces à fleurs dentées, découpées et même laciniées. Les corolles sont de couleurs généralement vives. Vous pouvez trouver des œillets roses, blancs, rouge, jaune, orangé. Il existe cependant des variétés bigarrées ou panachées. La tige de l’œillet peut atteindre 20 à 50 cm de hauteur. L’œillet se caractérise par sa facilité de culture et sa tolérance à une terre pauvre. Il peut se développer sur un sol sec ou calcaire. Il peut donc être cultivé dans les rocailles. Cependant, sa préférence reste une terre modérément riche et drainée.

Comment planter un œillet ?

Le printemps est le moment propice pour planter l’œillet. Il peut se multiplier par bouturage ou par semis. Il est également possible de planter les touffes après la floraison de la fleur. La bouture de tige est préférable si vous optez pour une culture en pot dans un endroit frais. Pour ce faire, prélevez la tige au niveau de l’entre-nœud. Plantez-le dans un substrat composé de terre végétale, de terre de jardin et de sable grossier. Arrosez-le modérément pour qu’il puisse se développer. Ajoutez de l’engrais organique quand le sol n’est plus riche. Par contre, si vous le plantez dans le jardin, plantez-le dans un trou de 20 cm de diamètre. Les trous doivent être espacés de 25 cm. Si la motte est trop sèche, arrosez-la d’eau pour l’humidifier. Enfin, couvrez le trou.

L’entretien des oeillets

Arrosez au début de la plantation pour que la plante puisse s’enraciner et pour qu’il fleurisse. L’arrosage devrait être régulier pendant la saison sèche. Enlevez les tiges fanées ou desséchées. Pendant l’hiver, éliminez les touffes pour que le développement de la plante soit plus aisé. Si vous avez des variétés rampantes comme les œillets des montagnes, vous devez l’équiper d’un tuteur. Ceci est également valable pour les espèces à fleurs de grandes tailles. Bien que cette plante soit assez résistante, il faut la protéger des pucerons, des thrips et des mouches.


Rampe d'escalier : quelles sont les options et que choisir ? Comment fabriquer un paravent ajouré en bois Retaper ou restaurer l'assise d'une chaise
Tout sur la rénovation électrique