A la une

A la une

Baignade naturelle : construisez votre piscine écologique

Baignade naturelle : construisez votre piscine écologique

Accueil > idées & astuces déco

Une piscine écologique dans le jardin apporte une touche très nature chez soi. Créez votre propre piscine écologique pour une baignade naturelle.


Baignade naturelle : construisez votre piscine écologique

Piscine écologique : moins agressive pour l’environnement

Tandis que certaines sont expressément conçues pour être de véritables piscines, d’autres servent tout simplement à décorer le jardin en y apportant une petite touche exotique. La piscine écologique ressemble alors à un étang ou un petit bassin classique. Bien entendu, il est tout à fait possible de combiner les deux. Outre son utilisation finale, le bassin écologique vise d’abord à s’intégrer au mieux dans le paysage. Ces baignades naturelles suscitent de plus en plus l’intérêt de nombreux particuliers désireux d’avoir chez eux, une eau traitée de façon naturelle et de s’y baigner au gré de leurs envies. Ces piscines écologiques constituent d’abord une alternative aux traitements chimiques. Terminées les eaux chlorées, la consommation d’eau démesurée, la consommation d’énergie élevée causée par les systèmes de chauffage. Le fonctionnement de ce type de bassin suit un véritable processus écologique.

Piscine écologique : un écosystème faune/flore

Une piscine naturelle n’utilise pas de produits chimiques, l’eau utilisée n’est donc pas stérilisée comme la piscine classique. De ce fait, elle permet le développement d’un véritable écosystème. On y trouve alors des plantes aquatiques telles que des iris, des ajoncs ou des papyrus, mais également des plantes flottantes comme les jacinthes d’eau ou les nénuphars. On peut également y voir le développement de micro-organismes, mais aussi des grenouilles ou des crapauds. Rappelons que la présence de flore et de faune dans les bassins est indice du bon état de l’environnement. À part apporter une belle touche décorative à votre bassin, ces plantes jouent également le rôle de filtre et assurent par la même occasion, la régénération de l’eau. Les piscines naturelles sont composées de trois zones principales, la première qui est dédiée à la baignade, puis les deux parties périphériques dédiées respectivement à la régénération et à la filtration. Les zones étant liées entre elles, l’eau y circule donc tout naturellement.

Piscine écologique : ce qu’il faut savoir

Avec ses trois zones distinctes, un bassin naturel nécessite généralement de l’espace. L’emplacement de ce dispositif doit également être bien pensé. Évitez par exemple de choisir un emplacement près des arbres, dont les feuilles entraîneraient une pollution de surface en automne. Évitez aussi une exposition plein sud, car trop de soleil encouragerait le développement de certaines algues, et risquerait alors de priver l’eau de son oxygène. Cependant, il faut bien garder à l’esprit que votre bassin doit tout de même profiter du soleil plusieurs heures par jour pour favoriser l’épanouissement de vos plantes, mais aussi pour le réchauffement de l’eau. Enfin, sachez qu’il est impératif d’effectuer certaines démarches administratives pour la réalisation d’une piscine écologique. Vous devrez d’abord déposer une déclaration de travaux à la mairie, qui décidera si oui non, vous êtes autorisé à démarrer les travaux. Pour ceux qui souhaitent transformer leur piscine traditionnelle en piscine biologique, sachez qu’il est tout à fait possible de le faire ! À la seule condition de créer les trois zones distinctes.


Comment fabriquer un paravent ajouré en bois Retaper ou restaurer l'assise d'une chaise Tout sur la rénovation électrique
3 idées pour fabriquer une table basse récup'