A la une

A la une

Zoom sur les peintures à effet décoratif

Zoom sur les peintures à effet décoratif

Accueil > Fiches bricolage > Peintures et enduits déco

Effet nacré, écorce, glossy, ou ultra-mat, faites parler vos envies avec ces peintures à effet décoratif qui agissent comme de véritables trompe-l’œil.


Zoom sur les peintures à effet décoratif

Peinture à effet décoratif, définition

La peinture à effet relève plus d’une technique que d’un produit miracle. En effet, il s’agit d’appliquer d’abord une couche de peinture opaque pour couvrir la surface, ensuite une autre couche satinée avant la couche finale avec l’effet recherché. En réalité, le résultat dépend de la façon dont vous appliquez la peinture à effet. Avant de peindre tout un mur, il est recommandé de faire un petit test sur un morceau de carton pour voir. Selon le résultat voulu, des accessoires tels que brosse, chiffon, éponge ou gants seront peut-être utiles.

Peinture à effet décoratif : avoir un effet épongé

Si vous souhaitez avoir un effet épongé, utilisez une éponge naturelle. Après avoir passé les deux premières couches de peinture, appliquez la dernière couche en trempant l’éponge dans la peinture. Ensuite, appliquez-la sur le mur et faites tourner votre main pour ne pas avoir un motif trop régulier. Lorsque vous attaquez les angles, utilisez plutôt un bout d’éponge. Si vous voulez avoir un effet plus accentué, passez plusieurs couches. Il est également possible de changer de couleur.

Peinture à effet décoratif : avoir un effet brossé

Pour obtenir un effet brossé, appliquez la peinture à l’aide d’une brosse que vous allez manier par des gestes croisés de gauche à droite pour chaque mètre carré de la surface. Il est également possible de l’appliquer avec la brosse de haut en bas de façon à obtenir un résultat irrégulier. Pour un effet tamponné, appliquez la peinture à l’aide d’une brosse et en tamponnant de manière irrégulière sa surface. Essuyez de temps à autre le tampon pour éviter que la couche devienne épaisse.

Peinture à effet décoratif : de nombreuses possibilités

Si vous voulez obtenir un effet essuyé, servez-vous d’un chiffon de coton froissé. Il vous suffit alors de tremper le tissu dans la peinture et de tamponner la surface en changeant souvent l’orientation de votre mouvement pour avoir des formes irrégulières. Pour un résultat optimal, changer de temps en temps de chiffon. Sinon, il existe de nombreux autres effets : métallique, ardoise, glacis, chaulé, craquelé, terre cuite, etc.

Peinture à effet décoratif : les peintures à utiliser

Les types de peinture à utiliser - spéciale ou acrylique diluée - varient en fonction des effets recherchés. L’acrylique dilué est le plus courant. La quantité d’eau à utiliser varie selon le résultat voulu. Pour faire des mouvements circulaires, la peinture est diluée de 1 pour 10. C’est-à-dire, 1 volume d’eau pour 10 volumes de peinture. Si vous utilisez une éponge, la proportion conseillée est de 1 pour 30. Pour peindre avec un chiffon, il est d’usage de diluer la peinture selon le ton recherché (plus claire ou plus foncé).

Peinture à effet décoratif : quelques idées décoration

L’effet glacis est idéal pour la cuisine, la salle de bain ou encore la chambre d’enfant. Avec son aspect corrodé ou texturé, le métallique convient parfaitement aux meubles et objets de décoration. Obtenu à partir de superposition de deux couches de peintures différentes, l’effet chaulé permet de protéger un vieil objet par exemple. Donnant un aspect de vieux bois, l’effet craquelé est le fruit de l’utilisation de deux types de peintures qui n’ont pas séché en même temps. Il est parfait sur les meubles venant d’Asie.


Rampe d'escalier : quelles sont les options et que choisir ? Comment fabriquer un paravent ajouré en bois Retaper ou restaurer l'assise d'une chaise
Tout sur la rénovation électrique