A la une

A la une

Comment fabriquer de la fausse pierre

Comment fabriquer de la fausse pierre

Accueil > Fiches bricolage > Faux finis, imiter les matières en peinture

Fabriquer une fausse pierre. Suivez les étapes pas à pas pour réaliser votre fausse pierre, le matériel. On peut fabriquer des fausses pierres avec peu de moyens.


Comment fabriquer de la fausse pierre

Pour fabriquer des fausses pierres, vous avez plusieurs choix :

- vous pouvez partir de blocs de polystyrene,
- vous pouvez partir de plâtre,
- vous pouvez partir de grillage à poule (alvéolé)

D’autres possibilités existent, mais ce qui compte finalement, c’est le revêtement, qu’il soit assez solide pour ne pas fléchir sous les intempéries.
Nous pourrions également recouvrir de résines, ce qui serait en effet plus solide, mais nous préférons ici le plâtre, car nous évitons toujours les matières polluantes et toxiques le plus possible.

La solution choisie ici sera la plus simple, la moins coûteuse et la plus légère, c’est-à -dire : partir d’un grillage. De plus cette technique est applicable à toutes sortes d’objets déco en plâtre.


Matériel :

- grillage à poule (en quantité selon vos besoins)
- pince coupante,
- bandes de plâtre (vendues en pharmacie),
- plâtre de Paris,
- enduit de lissage (si vous avez besoin de précision, d’un objet lisse, genre statue, tête, objet de déco d’intérieur, etc...),
- bassine, ou récipient assez grand pour le plâtre,
- gants de chirurgien si vous avez les mains sensibles, mais ce n’est vraiment pas pratique notamment quand le plâtre commence à durcir, les gants restent collés au plâtre...
- une quantité importante de papier pour le remplissage du grillage, des journaux, magazine, tout ce que vous trouvez tous les jours dans vos boites aux lettres et qui partent systématiquement à la poubelle par exemple... :-( no comment...,
- peinture acrylique blanche,
- pigments en poudre dans les couleurs de gris à noir, tous les tons peuvent fonctionner, les couleurs terres peuvent servir également.


Fabrication, réalisation d’une fausse pierre

Construire une vague forme de pierre avec votre grillage.

Munissez-vous de vos papiers et de votre grillage, imaginez grossièrement la forme de votre pierre et découpez le grillage nécessaire. Vous commencez à construire la forme, et avant de refermer, vous bourrez en introduisant le papier dans la forme que vous aurez construite. Veillez à ne pas laisser dépasser les bouts de fil de fer du grillage vers l’extérieur, afin de ne pas vous accrocher dessus lors de la pose des bandes de plâtre.

Préparez vos bandes de plâtre

Pour poser vos bandes de plâtre, il est fortement conseillé, même nécessaire, de les avoir découpées au préalable, sans quoi vous vous retrouveriez avec une bande de 5m ou 10m selon ce que vous avez acheté, à poser, c’est impossible de bien travailler ainsi. Donc vous découpez des bouts de bandes d’environ 20 centimètres.

Poser les bandes de plâtre

Une fois vos bandes découpées, prenez-les une par une, et déposez-les sur votre forme en grillage à poule, de façon à recouvrir la totalité sans laisser de trous si possible.
Pour appliquer vos bandes, remplissez une bassine d’eau, trempez vos bandes dans l’eau ressortez-les aussitôt, et appliquez les bandes une par une. N’essayez-pas d’être lisse, au contraire, pour la pierre, ça ne sera pas nécessaire, par contre, si vous faites un objet qui impose la netteté, faites au contraire attention à cette étape de ne pas trop laisser de reliefs qui seront difficiles à corriger par la suite, mais nous sommes tout de même à une étape très grossière, donc, pas d’inquiétude, et vous sentirez les choses de toutes façons.

Déjà là , vous commencez à voir apparaitre votre pierre. Il ne sera pas difficile par la suite de modeler votre pierre et de la colorer à votre guise.

Préparez votre plâtre

Pour préparer votre plâtre, faites attention à ne pas préparer une trop grosse quantité, car le plâtre prend très vite et d’un seul coup, et on est obligé de tout jeter. Faites donc par petites quantité, vous évaluerez vous-même le temps qu’il vous faudra pour réaliser vos objets en plâtre par la suite.

Pour préparer un plâtre, il faut d’abord verser l’eau dans votre bassine ou votre auge de maçon si vous avez, puis verser le plâtre en pluie sur l’eau jusqu’à ce que le plâtre dépasse de l’eau, puis attendez environ 1 minute avant de le mélanger. Ne tournez pas dans tous les sens quand vous mélanger votre plâtre, mais toujours dans le même sens, ce n’est pas une omelette, mélangez doucement. Quand le plâtre prend la consistance d’une crème plus ou moins épaisse selon votre préparation, vous pouvez commencer à travailler immédiatement.

Pour info : un plâtre plus dur sera plus solide, mais le temps pour travailler est un peu raccourci, et dans ce cas-là , trop épais empêcherait d’imbiber les bandes de plâtre facilement, donc nous optons ici pour un plâtre un peu plus liquide dans un premier temps, et nous consoliderons par un plâtre plus solide par la suite.

Préparation et pose du plâtre

Vous pouvez commencer à préparer votre plâtre ou enduit de lissage si vous avez besoin d’être plus précis pour le modelage et la finissions de la fausse pierre. Pour une fausse pierre, pas besoin d’enduit de finition, (sauf si vous voulez vous lancer dans la pierre fine !) vous pourriez utiliser tout aussi bien toutes sortes de restes d’enduits, mortier, voire de vraies déchets ou bouts de pierres, etc... dans ce genre de matiérage, tout est possible, et le mieux est d’expérimenter, on trouve toujours quantité d’idées au moment de la réalisation, en se disant : "tiens, si j’ajoutais ça ou si je lui donnais cette couleur," et on arrive à des résultats parfois d’inattendus et originaux, souvent plus intéressants que de reproduire la réalité finalement... mais ça, la part d’artiste en chacun de vous fera la différence...

Une fois votre plâtre ou enduit de prêt, commencez à l’appliquer généreusement sur votre squelette de pierre, et lui donner l’apparence désirée.

Pour une fausse pierre, des endroits un peu lisses, que vous lissez juste avec les mains, et des endroits que vous ne touchez pas, que vous ne lissez pas, laissez faire le hasard, comme on dit... le hasard fait bien les choses, et c’est très vrai dans ce cas, il fait souvent mieux que nous.

Astuce déco

Petite astuce déco : par exemple, vous pouvez faire croire à une pierre incrustée d’un fossile, il vous suffit de trouver un coquillage ressemblant ou faisant la farce, ou de le sculpter avec des petits outils de sculpture, ou ce que vous avez sous la main, parfois tournevis, ou cure dent ! tout peut servir, pas la peine de se ruiner dans un attirail qui ne vous servira qu’une fois ou deux. Vous pouvez procéder au travail de finissions, de sculpture, au moment où le plâtre commence à durcir.

Vous pouvez par exemple incruster une feuille d’arbre, afin d’en apposer l’emprunte, et la retirer aussitôt, ou autres objets qui auraient pu être incrustés dans la pierre.

Laissez sécher votre pierre, puis passez à l’étape, peinture, patine.

Peindre la fausse pierre

Pour peindre votre pierre, là encore beaucoup de choix s’offrent à vous. Déjà vous avez le choix entre les couleurs existantes, ou une couleur fantaisie de votre choix, la réalité n’y sera pas mais l’originalité oui, c’est à vous de voir.

L’intérêt des pigments entre ici en ligne de compte, puisque la pierre peut avoir des multitudes de nuances de couleurs différentes, il est donc plus intéressant d’avoir une peinture blanche de base, et d’y ajouter plus ou moins de tel ou tel pigment, ce qui coûtera moins cher et sera plus nuancé que d’acheter des pots de peinture de tons différents. Choisissez une peinture acrylique mate pour le blanc par contre, sauf pour certaines pierres que vous voudriez voir plutôt lisses, là encore, il existe tellement de sortes de pierres différentes que votre œil fera la différence dans le choix. Mais le mieux étant de partir de peinture mate et de donner un effet plus ou moins brillant avec une patine ou un vernis.

Pour une fausse pierre réaliste, vous pouvez vous servir d’à peu près toutes les couleurs ci-après : le blanc, les beiges, les terres, le noir pour donner l’illusion de mouchetis, de trous, etc... il est difficile d’expliquer comment peindre, mais peignez très grossièrement avec de grosses brosses ou chiffons que vous trempez un peu au hasard dans vos différents tons. La photo de pierres devant vous vous aidera à vous guider dans les couleurs. Pour faire croire à de petits trous dans la fausse pierre, vous pouvez faire des mouchetis, c’est à dire que vous vous munissez d’une brosse à poil dur, une brosse à dent peut faire l’affaire, vous trempez dans la peinture, et vous essorez avec votre doigts vers la pierre, ce qui déposera plein de petites taches de peinture sur la pierre.

Vous pouvez également utiliser un bâton sur lequel vous tapotez au-dessus de la pierre pour faire tomber les gouttes de peinture, mais cette technique fait tomber souvent de trop grosses gouttes difficiles à rattraper ensuite...

Patiner la fausse pierre

Pour maintenant donner un peu de vie à votre pierre, il faut la patiner un peu, pour cela, vos pigments vont encore vous servir. Cette fois on va utiliser plutôt un mélange de terre d’ombre et de sienne, ou autres terres.
Dans un récipient, ajouter de l’eau, environ une bouteille d’eau en plastique classique, une quantité de poudre, environ 1 cuillère à soupe de votre pigment en poudre ombre et terre, et du liant acrylique, environ 1 quart de la bouteille.

Votre patine doit être très liquide, mais recouvrir d’un film coloré votre pierre, et le pigment doit se déposer dans les interstices de la pierre, ce qui donne cet effet particulier de vieillissement. La peinture doit être complètement sèche avant l’application de la patine, sinon tout va se mélanger.

Voilà , votre pierre est maintenant terminée, si elle est vouée à l’extérieur, vous pouvez la protéger par un vernis mat.


Astuce : pour que le plâtre ne durcisse pas trop vite, utiliser de l’eau froide, surtout pas tiède ou chaude, et au moment de le mélanger, ne tournez que dans un sens.


Sélection de produits conseillés pour réaliser de la fausse pierre

Pour vous faire gagner du temps, une petite sélection du matériel nécessaire à la réalisation de fausse pierre ci-dessous.