A la une

A la une

Tout prévoir avant la pose de sa moquette

Tout prévoir avant la pose de sa moquette

Accueil > Fiches bricolage > Les sols

Pour être à l’abri des mauvaises surprises lors de la pose de moquette, il est nécessaire de bien préparer chaque étape et de tout prévoir avant de se lancer. Pour vous aider à faire une bonne préparation, voici les points à observer avant d’entamer ces travaux.


Tout prévoir avant la pose de sa moquette

Définir la compétence requise, la durée du chantier et les outils

Pour poser soi-même sa moquette, il est avant tout nécessaire de se poser la question sur les compétences requises pour les travaux. En général, la pose de ce revêtement ne demande aucune compétence particulière. Avec une bonne méthode, elle est accessible à tous les bricoleurs. Par ailleurs, la pose sur les supports spécifiques comme un escalier demande un peu plus d’effort. Après la compétence, il faut définir le temps nécessaire aux travaux et la main d’oeuvre requise. La définition de ces deux facteurs dépend particulièrement de la surface intérieure à couvrir. Sachez également qu’ils sont interdépendants, car avec beaucoup plus de main d’oeuvre, on arrive à finir plus rapidement. Avant d’entamer le chantier, prévoyez tous les outils de travail nécessaires, qui sont généralement basiques et facilement accessibles. Contrairement à certains travaux de bricolages, l’entame de la pose de moquette peut se faire à n’importe quelle saison.

Le budget et les astuces préalables à la pose de moquette

Pour changer la moquette de sa maison dans les meilleures conditions, le budget des travaux occupe une place non négligeable. Il conditionne la réussite des travaux. De ce fait, son estimation doit être faite avec une grande précision. En fonction du type et de la qualité de la moquette et de la superficie à couvrir, ce budget peut grandement varier. En fait, le montant alloué aux travaux dépend du choix des produits et des matériaux utilisés. Ce choix peut se faire entre les moquettes tissées, touffetées, aiguilletées, à poils longs ou courts, etc. Le prix varie aussi en fonction du choix de produits naturels, synthétiques ou écologiques. Avant d’entamer les travaux, il est recommandé de bien se documenter pour les démarches à suivre durant la pose. On écarte ainsi tous les risques d’erreurs qui peuvent coûter chers.


Rampe d'escalier : quelles sont les options et que choisir ? Comment fabriquer un paravent ajouré en bois Retaper ou restaurer l'assise d'une chaise
Tout sur la rénovation électrique