A la une

A la une

Les patines

Les patines

Accueil > Fiches bricolage > Les patines

La patine est une technique utilisant des peintures pour donner un aspect vieilli aux objets bruts en bois ou en fer forgé. La patine s’est étendue au fil du temps à toute une variété (patine décorative, patines antiquaires ou de restauration,..) et tout type de supports.


La patine est une technique utilisant des peintures pour donner un aspect vieilli aux objets bruts en bois ou en fer forgé. La patine s’est étendue au fil du temps à toute une variété (patine décorative, patines antiquaires ou de restauration,..) et tout type de supports. Si la peinture agit sur l’apparence d’un objet ou d’une surface par l’entremise de la couleur, la patine, elle, s’introduit dans la matière et agit à la fois sur sa substance et sur son apparence extérieure.

Les patines

La maîtrise des techniques de patine peut s’acquérir en participant à des stages organisés par des décorateurs d’intérieurs. A l’issue de ces stages, les particuliers peuvent préparer eux-mêmes les patines pour effectuer chez eux certains travaux portant sur les thèmes de leurs stages. Les patines existent aussi en versions prêtes à appliquer qui imitent à la perfection l’effet du temps sur le bois, les murs et les objets. Les solutions prêtes à l’emploi comportent généralement une base ou un fond sur lequel s’applique ensuite peu après le séchage un glacis à base de cire dure ou teintée, à la chaux, à l’huile, à l’eau. D’autres bases minérales comme les peintures à base de pomme de terre ou d’autres préparations insolites à base de bière, de fromage blanc existent aussi.

La patine à la cire

Utilisée depuis des millénaires, la cire saponifiée, très sensible aux variations de température et à l’eau, peut être stabilisée en rajoutant de la caséine ou d’autres liants tels que l’huile de lin, de la résine naturelle ou acrylique, des colles d’origine animale,…
Outre son caractère décoratif à effet velouté ou mat laissant échapper quelques fois des éclats de brillance, les patines à la cire est connue pour son action naturelle de protection du bois protège.

La patine à la chaux

Escalier en bois, meubles de cuisine ou d’appartements murs en tadelakt, la plupart des surfaces peuvent être passés aux patines à base de chaux. Grâce aux couches successives de chaux, les murs décorés gagnent en profondeur et se dotent d’un cachet particulier.

La patine aux peintures acryliques

Alliant facilité d’emploi et diversité des résultats, les badigeons acryliques se diluent entre 30% jusqu’à 60% dans l’eau pour une application murale ou sur des objets en bois. Les effets décoratifs s’intensifient par les mouvements successifs des outils employés lors de son application et le niveau transparence obtenue lors de la dilution. En fonction de ce paramètre, les tons des couleurs de fonds peuvent apparaître légèrement ou nettement. Ils peuvent être aussi estompés sur certains endroits du support.

Patine à l’huile

La patine à l’huile s’applique idéalement aussi bien sur les murs que sur les mobiliers. Prenant l’apparence d’un glacis incolore mais pouvant être teintée en utilisant de tubes de peintures à l’huile ou de pigments, les patines à l’huile sont en fait composées d’huile de lin, de térébenthine ou d’essences naturelles d’agrumes. Même teintée, les patines à l’huile demeurent très transparentes et exige une préparation très minutieuse des murs ou des meubles. Pour renforcer sa résistance, une finition au vernis ou à la cire naturelle est fortement conseillée.

Patine à l’eau

Obtenu par la dilution dans l’eau d’un liant acrylique, la patine à l’eau incolore possède une capacité particulière à absorber la lumière au lieu de la renvoyer. Des pigments naturels peuvent y être rajoutés pour lui donner une couleur. Elle est très appréciée pour son rendu velouté et mat sur les murs.