A la une

A la une

Les étapes pour laquer une porte

Les étapes pour laquer une porte

Accueil > Fiches bricolage > Peintures et enduits déco

Rénover une maison, changer la décoration, retoucher l’aspect d’une pièce, tout est question de goût. Dans tous les cas, une bonne préparation est nécessaire avant de se lancer dans une quelconque opération. Pour passer d’une porte quelconque à une porte laquée, suivez le guide !


Les étapes pour laquer une porte

Étapes de préparation

Commencez par vous doter de tout le matériel nécessaire pour laquer votre porte. Vous aurez besoin d’une table, d’un dégraissant, d’une éponge, d’un pinceau à brosse plate ou « queue de morue », de papiers de verre grain 150 et 240 pour le ponçage, d’une brosse à poussière, d’un rouleau en mohair ou laqueur à poils mi-longs, d’une peinture pour bois, d’un bâton pour mélanger la peinture et d’un tournevis.

La première étape consiste maintenant à enlever la porte. Certes, vous n’êtes pas obligé de la dégager de son emplacement ; cependant, cela offre un meilleur environnement de travail. Deuxième étape, préparer la porte pour un bon laquage, c’est-à-dire enlever toute la quincaillerie, dégraisser toute la surface, la sécher à l’aide d’un chiffon, la poncer légèrement et la dépoussiérer à l’aide d’une brosse douce.

L’étape du laquage de la porte

Commencez par coller des rubans adhésifs sur les bords de la porte. Ensuite, bien mélanger la peinture avec un bâton jusqu’à l’obtention d’une texture homogène. Maintenant que tout est en place, applique la sous-couche (primaire) sur les bords et la moulure à l’aide d’un pinceau, puis sur la façade intérieure avec un rouleau laqueur de façon croisée, c’est-à-dire qu’il faut effectuer un mouvement horizontal et vertical pour bien répartir le produit sur la surface et obtenir un résultat uniforme.

Attendre que le primaire soit sec puis poncer légèrement et dépoussiérer. Entamer la toute première couche de finition. Assurez-vous bien que celle-ci soit fine. Lorsque la première couche est sèche, poncer et dépoussiérer, puis appliquer la deuxième et dernière couche de peinture et toujours procéder de la même manière que précédemment. Notons que la peinture à l’eau se nettoie avec du savon vert et la peinture à l’huile avec de la térébenthine ou du white spirit.


Rampe d'escalier : quelles sont les options et que choisir ? Comment fabriquer un paravent ajouré en bois Retaper ou restaurer l'assise d'une chaise
Tout sur la rénovation électrique