A la une

A la une

Les types de peintures à privilégier pour peindre ses murs extérieurs

Les types de peintures à privilégier pour peindre ses murs extérieurs

Accueil > Fiches bricolage > Peintures et enduits déco

Les rayons UV, la pluie, le temps… Voilà autant de facteurs qui peuvent altérer rapidement la peinture des murs extérieurs si celle-ci n’est pas adaptée. Découvrez les types de peinture qui conviennent à la rénovation des murs extérieurs pour un résultat satisfaisant et durable.


Les types de peintures à privilégier pour peindre ses murs extérieurs

Les différents types de peinture pour les murs extérieurs

Il y a tout d’abord les peintures d’extérieur dites « en phase aqueuse » qui sont inodores et ont tendance à vite sécher. Ce type de peinture peut être de nature hydropliolite, acrylique, à base de latex ou de siloxanes. Elles permettent une meilleure respiration de la surface peinte et sont moins enclines aux fissures et aux craquelures. De plus, ces peintures résistent très bien aux intempéries ainsi qu’aux rayons ultraviolets.

Les peintures d’extérieur dites « en phase solvant », quant à elles, présentent le même degré de résistance aux intempéries ainsi qu’aux rayons UV. Le petit plus ? Elles ont une forte capacité de résistance aux mousses. Leur différence par rapport aux peintures en phase aqueuse réside dans leur coût plus onéreux et la présence d’effet perlant empêchant l’absorption de l’eau par le support objet de la peinture.

Il existe également des peintures d’extérieur à la chaux, reconnues comme étant purement écologique. Ce type de peintures vous assurera une protection contre les insectes et une forte résistance aux moisissures. Grâce aux micropores qu’elles comportent, la surface peinte pourra très bien respirer.

Comment choisir la peinture d’extérieur adéquate ?

Le choix de la peinture à appliquer repose sur l’effet souhaité. Si votre intervention entre dans le cadre de l’embellissement de murs anciens, alors, privilégiez la peinture structurée. Par contre, pour peindre une maison neuve ou encore en très bon état, ne nécessitant aucune rénovation préalable, optez pour une peinture lisse.

Dans tous les cas, l’application préalable d’une sous-couche adaptée à votre support est de mise avant de passer à la peinture proprement dite. Pour terminer, passez deux couches de finition. Sachez enfin qu’une peinture appliquée dans le respect des règles de l’art peut durer jusqu’à dix ans.