A la une

A la une

Comment entretenir une piscine sans chlore ?

Comment entretenir une piscine sans chlore ?

Accueil > Déco jardin > Piscine

Pour ne pas se dégrader au fil du temps, une piscine naturelle nécessite des entretiens spécifiques. Voici le mode d’emploi.


Comment entretenir une piscine sans chlore ?

Comprendre le fonctionnement d’une piscine naturelle

Une piscine naturelle offre deux avantages majeurs. Elle fournit un espace réservé à la trempette et un autre espace dédié aux plantes. En circulant entre les racines des plantes, l’eau se reconstitue comme dans un lac, grâce au phénomène naturel de rééquilibrage. De plus, le système de pompage et de filtrage aide à optimiser ce processus biologique. Cependant, vous aurez toujours besoin de veiller à l’équilibre de la nature. Ainsi, à chaque fois que vous remplissez votre piscine, vous devez toujours limiter l’apport en matières nutritives pour éviter la prolifération des algues.

Les bons gestes à adopter

Premièrement, il est recommandé de prendre une bonne douche avant de se piquer une tête dans la piscine. En débarrassant votre corps de toute impureté, vous limitez la prolifération des bactéries dans le bassin. Il existe également une solution 100 % écologique pour entretenir votre bassin naturel : laisser les poissons, les tritons et les batraciens assainir l’environnement de la piscine. Pour garder l’eau claire et limpide, il est conseillé de nettoyer le bassin une fois par semaine pendant l’été et une fois toutes les deux semaines pendant l’hiver.

Les entretiens à faire régulièrement

Pour nettoyer une piscine sans chlore, vous avez besoin de passer le robot dans la zone de trempette et de brosser minutieusement l’intérieur du bassin. Ensuite, retirez toutes les plantes mortes ainsi que les feuilles avant de vider le filtre. Une fois par an au moins, taillez vos plantes. À chaque fin de l’automne, préparer votre piscine à la saison hivernale en retirant toutes les feuilles et la terre. Les processus naturels de transformation se poursuivent pendant l’hiver, sans qu’un apport en substance organique soit nécessaire. Lorsque le printemps pointe à l’horizon, procédez au dégel. Vous pouvez remettre en marche le système de filtrage si vous l’aviez stoppé dans l’hiver. Cela limite la multiplication des substances nutritives. Cependant, il est recommandé de laisser le système en marche tout au long de l’année.


Rampe d'escalier : quelles sont les options et que choisir ? Comment fabriquer un paravent ajouré en bois Retaper ou restaurer l'assise d'une chaise
Tout sur la rénovation électrique