A la une

A la une

Le design illuminé de Lampad'air et Stand ¼ Lights

Le design illuminé de Lampad’air et Stand ¼ Lights

Accueil > Espace & lumière > Luminaires

Au delà de l’éclairage, les luminaires design apportent une véritable touche d’originalité à votre intérieur. Lampad’air et Stand ¼ Lights ont été conçus dans cet esprit.


Le design illuminé de Lampad’air et Stand ¼ Lights

Lampad’air, la lampe gonflable

Lampad’air, c’est l’histoire de deux designers jeunes et gonflés qui créent une lampe gonflable. Aissa Logerot, en collaboration avec Matthew Marino, présente un luminaire en forme de boule, de taille variable. La lampe est reliée à une pompe électrique qui introduit de l’air dans la boule lumineuse. La pompe est équipée d’un programme qui autorise de façon autonome une fluctuation du volume de la lampe. Ainsi, la lampe gonfle : plus elle augmente en volume et plus la luminosité s’intensifie. Lampad’air est couverte de plusieurs facettes triangulaires assemblées de façon à laisser échapper des rayons lumineux.

L’agencement des formes géométriques de la lampe confirme les méthodes de travail prônées par le créateur Aissa Logerot : exigence et souci du détail. Il veille également à ce que ces créations respectent l’environnement. Une année à peine après son diplôme obtenu à l’Ensci, il décidait de se lancer entant qu’indépendant. Durant l’année 2009, il a déjà obtenu des marques de reconnaissance dans le milieu du design. Citons sa collection de meubles écologiques Extensions aux Red Dot Awards 2009. Il développe principalement des luminaires et des meubles design.

Stand ¼ Lights éclaire les angles de la pièce

La seconde lampe est issue de l’imagination de la coréenne Ji Young Shon. Avant d’arriver au métier de designer, Ji Young Shon a parcouru divers domaines tels que le marketing, l’électronique, l’informatique ou encore la biologie. En 2009, la créatrice avait eu la bonne idée de découper verticalement, en quatre, la forme usuelles des lampadaires. Souhaitant sans doute un éclairage optimal des recoins des pièces, elle conçoit le lampadaire Stand ¼ Lights dont les formes s’ajustent parfaitement à l’espace angulaire, 90°, joignant deux murs.

L’effet est bluffant, surtout si les murs adjacents sont blancs. Ce petit chef d’oeuvre donne l’impression d’être intégré aux murs, ainsi, seul le quart de sa structure demeure visible. Dans un premier temps, cette forme permet d’économiser 75% de l’espace qu’aurait occupé un lampadaire normal. Dans un deuxième temps, Stand ¼ Lights contribue à l’écologie en ne nécessitant qu’un quart de la quantité de matières premières. Stands ¼ Lights existe également dans un format lampe de table. Cette version offre un rendu moins authentique puisqu’elle ne se place pas contre un mur. Néanmoins, on retrouve l’originalité du concept.


Comment fabriquer un paravent ajouré en bois Retaper ou restaurer l'assise d'une chaise Tout sur la rénovation électrique
3 idées pour fabriquer une table basse récup'