A la une

A la une

Cire à patiner

Cire à patiner

Accueil > Fiches bricolage > Les patines

Patiner un meuble en bois ou une surface murale devient simple à mettre en œuvre lorsqu’on arrive à pêcher dans un océan de marques et d’appellations la cire à patiner qui convient.


Patiner un meuble en bois ou une surface murale devient simple à mettre en œuvre lorsqu’on arrive à pêcher dans un océan de marques et d’appellations la cire à patiner qui convient. Un bref aperçu des principales bases de cire à patiner illuminera sûrement les idées et rendra aux meubles, aux boiseries et aux murs ses plus belles brillances d’antan !

Cire à patiner

Entre cires naturelles, cires anciennes, cires modernes, cires à enduits, cire à l’eau ou aux solvants, cire ivoire, cire acrylique, … vous ne savez plus ou vous donner de la tête, surtout si vous êtes novice en la matière, votre projet risque dès le départ de "patiner". Pas de panique ! Malgré plus d’une centaine de dénominations commerciales disponibles sur le marché et des milliers de compositions possibles, les bases d’une cire à patiner restent toujours végétales, minérales ou animales auxquelles viennent s’ajouter des solvants ou des essences, des liants, des colles, des siccatifs, des parfums, des pigments. Ainsi lorsqu’une cire à patiner ne continent que des ingrédients naturels, les fabricants lui colle l’étiquette "cire naturelle".

Les cires à patiner à base végétale

La cire de carnauba

Cire végétale obtenue à partir des feuilles d’un palmier originaire du nord du Brésil. Diluée dans l’essence de térébenthine, la cire de carnauba illumine radieusement les meubles et les boiseries et présente une texture moins visqueuse que les cires d’origine animale. De ce fait, la cire à base de carnauba est moins sensible à la température que la cire d’abeilles ou au gomme laque.

La cire de candellila

Obtenue à partir du Euphorbia Cerifera, un arbre du Nord Mexique, la cire de candellila mélangée avec de la cire d’abeille et de carnauba offre un bel éclat durable aux meubles et aux surfaces traités. Sa dilution dans des solvants végétaux et quelques gouttes d’huile de lin accroîtront sa ténacité. La cire de candellila se marie très facilement avec les cires animales et végétales. Combinée avec la cire de gomme laque, la mixture devient aussi dure que la cire de carnauba. La cire de candellila peut être utilisée avec la cire microcristalline et des pigments naturels.

Les cires à patiner à base animale

La cire d’abeille

Tirée des alvéoles bâties par les jeunes abeilles, la cire d’abeille est réputée pour sa qualité nourricière. Son aspect fini satiné rehausse à merveille les textures des bois tendres comme le pin.

La cire de gomme laque

Malgré sa solidité la cire de gomme laque, produite à partir du décirage de la gomme laque et de couleur jaune clair ou brun foncé, diffuse moins de brillance que les autres cires. Sa solidité à toute épreuve, qui augmente avec son vieillissement, en fait un très bon substitut à la cire de carnauba et se mélange à très petites quantités avec les autres cires.

Les cires à patiner à base minérale

Issues du pétrole, les cires microcristallines (blanche, dure, fragile) et les cires de paraffine (moins dense et plus molle) sont les principales cires minérales utilisés en recette de cire à patiner. En décoration, elles accompagnent toujours les autres cires et ne s’utilisent jamais seules.