A la une

A la une

Faux badigeon de chaux

Faux badigeon de chaux

Accueil > Fiches bricolage > Peintures et enduits déco


Peinture à la chaux

Malgré la beauté et les qualités indéniables de la chaux, les néophytes et les particuliers éprouvent beaucoup de difficultés pour l’utiliser convenablement. De plus, son application requiert des conditions climatiques très particulières. Heureusement, sur la plupart des surfaces modernes à base de plâtre, la chaux n’est plus indispensable pour réaliser des badigeons de qualité. Des alternatives existent. Grâce à des techniques simples, des préparations tout à fait abordables et rapides, l’effet ou l’aspect chaux peuvent être imités à la perfection.

Faux badigeon de chaux

Les surfaces et préparations préalables

Tous les types de surfaces modernes tels que les plâtres ou les enduits de plâtre, les supports bruts lissés comme les bétons vibrés ou les parpaings, les surfaces granuleuses au béton banché, se prêtent idéalement au faux badigeon imitation chaux. Les surfaces en torchis ou pisées qui ont besoin de respirer devront être préalablement enduites de chaux. Avant d’appliquer les produits préparés, les surfaces doivent être nettoyées et présenter un aspect régulier et aplani (crevasses et fissures rebouchées, murs poncés).

Couches d’impression et application du badigeon

Les couches d’impression

Deux couches de peintures émulsion mate bien mélangées et bien remuées la veille passées à 24 heures d’intervalles seront nécessaires pour les couches d’impression. Pendant la première couche, évitez de repasser sur la peinture. En effet, la peinture sèche assez vite et ce deuxième passage risque de créer des irrégularités sur le fond. Les maigreurs seront corrigées durant la deuxième couche. Après une autre nuit pour le deuxième séchage, deux couches de peinture coquille d’œuf seront passées avec une brosse de décorateur à 24 heures d’intervalle en veillant à combler les vides et en intercalant tous les 50 centimètres une bande verticale vide d’environ un centimètre.

Le badigeon

- 1 à 5 % de peinture acrylique blanche mate,
- 3 cuillers à café de colorant de la couleur de votre choix, (plus ou moins selon l’intensité désirée, ajouter progressivement et observer le rendu)
- 85% à 90% de liant acrylique.
- Enduit de lissage et de rebouchage compléteront les 10% à 15% restant.

Ce badigeon s’applique au spalter de 100mm de soie en effectuant des mouvements désordonnés et non barbotés pour faire immerger un style. Avant que le badigeon ne sèche, la texture sera imprégnée, lissée, par une légère pression d’une ou de deux pages bien ouvertes d’un journal sur les surfaces à finir. Gare aux traces de doigt et de la main ! Utilisez les paumes des mains pour les éviter. Laissez bien sécher le tout (24 heures ou plus) avant de passer un glacis à préparer (peinture émulsion mate et liant acrylique) oû prêt à l’emploi.

Pour les personnes ne souhaitant pas trop investir en temps et en argent, la deuxième couche et le badigeon peuvent être remplacés par un mélange constitué de colle à bois et de peinture (1 volume de chaque), de 3 volumes d’eau et quelques doses de pigments au choix.

Autrement, des peintures à effet chaux applicable sur n’importe quel support prêtes à l’emploi peuvent être achetées dans les commerces spécialisés et les grandes surfaces de bricolage.


Comment fabriquer un paravent ajouré en bois Retaper ou restaurer l'assise d'une chaise Tout sur la rénovation électrique
3 idées pour fabriquer une table basse récup'