A la une

A la une

Le canapé Mah Jong de Roche Bobois

Le canapé Mah Jong de Roche Bobois

Accueil > Design > Mobilier design > Canapé design

Le canapé Mah Jong de Roche Bobois a toujours su s’imposer dans l’univers de la décoration. Au fil des années, ce canapé a innové son style grâce à une collaboration avec les plus grands créateurs. Cette année, il fête ses 40 ans.


Le canapé Mah Jong de Roche Bobois

L’histoire de Mah Jong

Fauteuil, canapé, banquette, chaise longue, lit ... Ce meuble avant-gardiste et symbolique des années 70 se plie à toutes les envies. Conçu en 1971 par le designer allemand Hans Hopfer pour Roche Bobois, le canapé est une référence en termes de créativité. Avec ses trois éléments modulables au gré de sa fonction, il apportera à votre intérieur une touche d’originalité.

Reflétant la vitalité et l’enthousiasme des années 70, le canapé Mah Jong joue sans complexe sur la gestion de l’espace, sans pour autant lâcher son côté confortable. Depuis sa création, ce meuble a énormément influencé le monde de la décoration intérieure. Tel un tableau ou une sculpture, il vous permet à chaque fois de repenser l’agencement de vos espaces.

Un atelier spécialisé se dédie à la fabrication du Mah Jong. Vous y trouverez des pièces uniques cousues à la main et aux finitions impeccables. Jusque dans les plus petits détails, l’excellence est de mise. Au fil des années, la maison a collaboré avec des créateurs talentueux pour composer des pièces séduisantes et singulières, parées de tissus caractéristiques. Pour fêter ses 40 ans, le canapé Mah Jong nous réserve des surprises.

Une collaboration avec la Haute Couture

Depuis près de 40 ans, plusieurs designers de renommée internationale ont travaillé en collaboration avec la maison Roche Bobois pour donner un nouveau souffle au canapé Mah Jong. En tête, Missoni Home, représentatif de la haute couture italienne. Missoni Home a édité un modèle unique, à la fois élégant et exubérant, habillé de tissus raffinés aux imprimés fleuris ou aux rayures en zigzag, symboliques de la maison.

Dans les années 2000, Kenzo Maison a également suivi le créneau. Elle a conçu le canapé dans le respect de ses codes, avec des associations audacieuses de couleurs, un métissage d’influences et une très grande créativité. Le meuble est revêtu de tissus réunissant les motifs de fleurs et les imprimés graphiques, emblématiques de la marque. Bref, une création fabuleuse et poétique.

Pour sa part, le couturier Jean-Paul Gaultier a détourné le modèle initial pour composer un nouveau meuble paré d’humour. Le modèle français a voulu jouer l’anticonformisme en bousculant les conventions avec sophistication, innovation et élégance. Le canapé a donc été habillé de l’emblématique marinière ou de motifs graphiques et poétiques (Calligraphie, Dentelle, Foulard, Billet, Tatoo, Kiss).