A la une

A la une

Peindre au pistolet, comment ça marche ?

Peindre au pistolet, comment ça marche ?

Accueil > Fiches bricolage > Peintures et enduits déco

Vous rêvez d’un outil pratique pour une peinture facile et rapide même sur des éléments ouvragés ? Découvrez une autre façon de peindre avec le pistolet.


Peindre au pistolet, comment ça marche ?

Pistolet à peinture, lequel choisir ?

Il existe 2 types de pistolet à peinture : à haute pression et à basse pression. Les pistolets à haute pression sont légers, peu encombrants et bon marché. Ce type de pistolet est à air comprimé. Il est assez bruyant mais permet de travailler plus rapidement. Une autre contrainte est qu’il faut protéger une zone assez importante autour de l’espace de travail car la pulvérisation produit un brouillard assez dense. Le pistolet à basse pression inspiré du matériel professionnel, est électrique. Sa composition est telle qu’il permet une pulvérisation beaucoup plus précise et le fameux brouillard se limite à une zone très restreinte. Côté budget, le prix du pistolet à basse pression peut atteindre le double ou le triple de la haute pression mais offre un plus grand confort d’utilisation.

Le choix d’un pistolet dépendra d’abord de la surface à peindre. Avant d’en acquérir un, il est important de bien identifier ses caractéristiques. Il s’agira de vérifier le type de pression qu’il envoie, son débit et les accessoires fournis avec l’appareil. La pression détermine les gouttelettes qui seront projetées. De ces gouttelettes dépendront ensuite l’aspect de la peinture obtenue. Plus les gouttelettes seront fines, plus le résultat sera meilleur. Avec le pistolet devront être livrés un viscosimètre,dispositif permettant de mesurer la viscosité de la peinture, une aspiration à distance, un gicleur et une rallonge flexible. Un masque peut également être livré avec ces accessoires pour protéger de la projection qui peut nuire aux voies respiratoires.

Peindre au pistolet, les gestes à avoir

Quelques petits préparatifs sont nécessaires avant d’attaquer la peinture au pistolet proprement dite. Pensez à préparer la surface à peindre, arranger le plan de travail, protéger tout ce qui ne doit pas être peint en couvrant à l’aide de papier journal ou d’une bâche. N’oubliez pas d’aérer la pièce en ouvrant portes et fenêtres. Après cela, passez à la vérification du pistolet. Procédez ensuite à la préparation de la peinture. Pour cela, diluez la peinture à l’aide d’un solvant. Le viscosimètre permettra de vérifier la fluidité du mélange. Remplissez enfin le réservoir avec le mélange obtenu pour passer à la peinture. Il est indispensable de faire un essai sur une chute de carton ou du papier.

Cela va permettre de faire les derniers réglages pour la forme du jet et vous habituer à pulvériser à une distance régulière du support. La peinture peut maintenant vraiment commencer. Placez le pistolet à une distance d’environ 30 cm, ou selon la notice du fabricant, de manière perpendiculaire. Actionnez la gâchette afin de commencer la vaporisation. Déplacez l’appareil lentement et de manière régulière en faisant des lignes verticales ou horizontales. Des mouvements en S peuvent également aider à couvrir une grande surface. Attention à ne pas faire du sur place. Une fois le travail fini, nettoyez directement le pistolet et tous les accessoires qui ont été utilisés.


Rampe d'escalier : quelles sont les options et que choisir ? Comment fabriquer un paravent ajouré en bois Retaper ou restaurer l'assise d'une chaise
Tout sur la rénovation électrique