A la une

A la une

Habillez vos murs de lambris

Habillez vos murs de lambris

Accueil > Décoration d’intérieur > Les styles

Oublié depuis les années 80, le lambris revient en force. Habiller vos murs de lambris illumine une pièce et la rend chaleureuse.


Habillez vos murs de lambris

Le lambris : présentation

Les matières pour décorer le mur se sont multipliées ces dernières années : papier peint, stickers, les peintures qui se déclinent en des couleurs incroyables, et plus récemment le lambris. Si dans les années 60, il était plébiscité par tous les foyers, son rôle fut de plus en plus réduit. Il faisait office de « cache-misère » : on s’en servait pour cacher d’éventuels trous ou défauts du mur, et il avait donc mauvaise réputation. De plus, le choix proposé ne dépassait pas certains types de bois : pin, épicéa et les teintes donnaient une impression de lambris usagé. Face donc à la révolution de « décoration des murs », les lambris ont fait leur réapparition sous une nouvelle forme.

Ils ont été totalement revisités pour répondre aux goûts des consommateurs : design, pause facilitée, lattes plus larges, choix de couleurs plus vaste. Bref, le lambris devient un objet de déco à part entière. Il ne sert plus de « remplaçant ». Il valorise une pièce, l’embellit, décore une tête de lit. Ses utilisations sont infinies. Aujourd’hui, grâce à une large gamme, le lambris s’adapte parfaitement aux maisons traditionnelles, ainsi qu’aux lofts modernes. Côté couleurs, vous avez la possibilité de craquer pour l’aspect « naturel » : le lambris brut est idéal pour les pièces à vivre. L’aspect brossé d’un lambris ajoute une touche de luxe et de propreté : il aura sa place dans les appartements modernes. Les modèles à peindre permettent toutes les folies : vernis, lasure, cire, ou peinture, dépassez votre imagination.

Le lambris : techniques de pose

Sa pose est similaire à celle du parquet. Il faut veiller à ce que la surface de pose soit lisse et ne présente aucune bosse, sinon la finition ne sera pas parfaite. Il faut laisser un espace de 2 cm entre le lambris et la surface à couvrir. Pour ce faire, l’utilisation de tasseaux et de cordelettes est recommandée. Le lambris se fixe à l’aide de clous, de crochets ou de clips. Pour ne pas l’abîmer, il faut utiliser un petit marteau. Le lambris s’assemble par les rainures et les languettes. Cependant, si vous voulez utiliser la technique du collage, il faut pister au préalable toute trace d’humidité. En effet, cela risque de traverser le lambris et l’endommager.

Il se pose à la verticale pour délimiter une pièce, à l’horizontale pour agrandir une pièce. La pose à la diagonale est tout à fait possible : elle donne un contraste et un charme fou. De même, alterner les largeurs des lattes (minces, larges) ajoute une touche de modernité et de design. Dans les salles d’eau, privilégiez les lambris PVC, car ils sont plus résistants. En plus d’être pratique, car il a des propriétés isolantes, ce matériau contribue à l’esthétisme de la pièce. Quant au prix, il varie selon le modèle : les lambris en bois rares tels que le palissandre ou l’ébène sont évidemment plus chers que ceux en pin et sapin.


Retaper ou restaurer l'assise d'une chaise Tout sur la rénovation électrique 3 idées pour fabriquer une table basse récup'
Fabriquez votre boîte à bijoux