A la une

A la une

Entretenir son jardin en septembre : ce qu'il faut faire et prévoir

Entretenir son jardin en septembre : ce qu’il faut faire et prévoir

Accueil > Déco jardin

Au lendemain des longues journées estivales et du soleil à gogo, en plus d’être synonyme de rentrée, le mois de septembre est également une période propice aux travaux extérieurs. Même si le temps reste doux avec un peu de soleil, l’hiver pointe petit à petit le bout de son nez, et il est déjà temps de préparer son jardin à l’arrivée du froid.


Entretenir son jardin en septembre : ce qu’il faut faire et prévoir

Entretenir la pelouse

Ceux qui ont la main verte le savent parfaitement, le mois de septembre est incontestablement le mois idéal pour entretenir la pelouse. Vous profiterez de cette période caractérisée par un temps plus ou moins doux pour scarifier et/ou replanter votre pelouse, car celle-ci n’a pas échappé aux agressions de toute sorte pendant l’été. Votre tâche consiste donc à retirer toutes les zones jaunies qui favorisent la création d’un tapis d’herbes sèches. En plus d’entraver le drainage, ce dernier empêche également la pénétration normale de l’eau dans la terre. Une fois chouchoutée, votre pelouse sera en mesure d’affronter l’hiver en toute sérénité.

Le mois de septembre est aussi idéal pour planter une nouvelle pelouse, car toutes les conditions climatiques sont réunies, à savoir un sol préalablement réchauffé pendant l’été, accompagné de quelques précipitations douces qui favorisent la levée des graines de gazon.

Le jardin d’ornement

Le jardin d’ornement a également besoin d’une attention particulière. Votre tâche consiste cette fois-ci à le préparer pour le printemps prochain. Il s’agit avant tout de la meilleure période de l’année durant laquelle vous récolterez les graines de fleurs de l’été, pour ne citer que les capucines, les cléomes, les pois de senteur et les soucis que vous sèmerez au début du printemps prochain. Vous planterez également les pensées, les primevères, les bulbes printaniers, les chrysanthèmes, les asters et les bruyères d’hiver vers la fin du mois, ainsi que les arbustes comme les hortensias, les rhododendrons et les camélias.

N’oubliez pas non plus de déterrer les tubercules de dahlias à mettre à l’abri, surtout si vous vivez dans une région froide, et de mettre les plantes frileuses comme les géraniums et les fuchsias à l’abri du gel.

Le mois du potager

En septembre, il ne faut surtout pas oublier de prendre soin du potager. En conservant la chaleur de l’été associée à l’humidité des nuits d’automne, la terre du jardin remplit toutes les conditions nécessaires à la culture vivrière de plantes potagères. Contrairement à ce que l’on pense, de grands travaux d’entretien sont nécessaires.

Vous devez entre autres repiquer les scaroles et les chicorées frisées sous un voile de forçage, semer les oignons, la mâche, les épinards, les radis et les poireaux, sans oublier le persil en pot pour l’hiver. C’est aussi l’occasion de planter les fraisiers qui apprécient ce sol chaud et humide. Enfin, vous récolterez les légumes racines comme les pommes de terre, la tomate et la rhubarbe.


Rampe d'escalier : quelles sont les options et que choisir ? Comment fabriquer un paravent ajouré en bois Retaper ou restaurer l'assise d'une chaise
Tout sur la rénovation électrique