A la une

A la une

Plantes d'intérieur : la lumière pour leur épanouissement

Plantes d’intérieur : la lumière pour leur épanouissement

Accueil > Espace & lumière > éclairage

L’usage de sources artificielles d’éclairage peut s’avérer indispensable pour l’épanouissement des plantes d’intérieur.


Plantes d’intérieur : la lumière pour leur épanouissement

La lumière, indispensable pour le développement des plantes d’intérieur

Pour l’amour de la nature et de la beauté, les décorateurs choisissent de ne plus laisser les plantes s’attrister seules dans le jardin. Ainsi, les fleurs sont devenues des accessoires de décoration apportant chaleur et vie dans les pièces de nos habitations. Parmi les plantes d’ornement s’inscrivent des espèces dites d’ombre, de mi-ombre et de soleil. À travers ce classement se définit également le besoin nécessaire en lumière de chaque plante pour son bon développement. À titre d’exemple, les azalées, des plantes de mi-ombre, ont moins besoin de lumière que le dracaena, une plante de soleil.

Outre l’eau et l’air, la majorité des plantes a besoin de la lumière du soleil pour se développer normalement. Ceci étant, le soleil est la source de lumière la plus adéquate pour les plantes. À l’exemple de l’ultraviolet et des UVB, il diffuse tous les rayonnements nécessaires au développement de la plante. La lumière optimise également le processus de la photosynthèse, entre autres l’absorption par les plantes de CO2 dans la journée et le rejet de CO2 la nuit. Pour les plantes d’intérieur, la lumière du soleil peut, dans certains cas, être remplacée par des sources artificielles d’éclairage. Une bonne connaissance des espèces de plantes est un préalable à l’adoption de ce système.

Comment procéder à l’éclairage des plantes d’intérieur ?

Les sources d’éclairage artificiel peuvent être utilisées en toute saison. Cela, pour optimiser le développement de vos plantes d’appartement. Il est toutefois évident que l’usage de ces sources lumineuses est plus important durant l’hiver, saison où le soleil peine à apparaitre au firmament et à faire profiter les êtres vivants des bienfaits de son rayonnement. Les plantes de soleil ont besoin d’un éclairage journalier de 14 heures à 16 heures, les plantes de mi-ombre, de 10 heures environ et les plantes d’ombre, de 4 heures à 6 heures environ. L’intensité du rayonnement lumineux varie également d’une plante à une autre. Vous pouvez toujours vous servir d’un photomètre afin d’évaluer au mieux l’intensité lumineuse délivrée par vos appareils d’éclairage.

En règle générale, les ampoules à incandescence ne conviennent pas à la plupart des plantes, notamment les plantes de mi-ombre. Elles augmentent la température de l’eau et entraînent une dégradation progressive des racines, des tiges et des feuilles des plantes. Les lampes fluorescentes sont bien adaptées à tous types de plantes. Cependant, la durée d’exposition d’une plante de soleil à la lumière artificielle ne doit pas être la même que pour une plante d’ombre. Il en est de même de la distance entre les plantes et la source de lumière. Une source de lumière délivrant une lumière bleue ou rouge est idéale pour les plantes de soleil et de mi-ombre. Une lumière blanche et peu intense suffit aux plantes d’ombre. Autre astuce, placez les plantes de soleil à proximité des fenêtres. Elles bénéficieront ainsi de la quantité de lumière dont elles auront besoin au quotidien. Bien évidemment, l’arrosage des plantes se fait au petit matin ou encore le soir.


Rampe d'escalier : quelles sont les options et que choisir ? Comment fabriquer un paravent ajouré en bois Retaper ou restaurer l'assise d'une chaise
Tout sur la rénovation électrique