A la une

A la une

Conseils pour choisir un escalier dans un petit espace

Conseils pour choisir un escalier dans un petit espace

Accueil > Espace & lumière > espace

Généralement, un escalier est un élément très présent qui mobilise beaucoup de place. Cela explique le fait que, lorsque l’on est en présence d’un petit espace, son choix devient problématique. Tous nos conseils pour choisir un escalier adapté aux espaces restreints.


Conseils pour choisir un escalier dans un petit espace

Règles d’or avant de poser son escalier dans un petit espace

L’aménagement d’un escalier, lorsqu’on manque de surface, est toujours délicat. Avant de fixer son choix pour un modèle en particulier, il existe des règles dont il faut tenir compte. La première, c’est que la hauteur idéale de chacune des marches doit être comprise entre 16 et 19 centimètres pour un confort optimal. Par ailleurs, il est important de commencer par faire passer les meubles et éléments imposants dans la pièce du dessus avant même de poser son escalier. Enfin, si l’on manque de rangement, il est préférable d’opter pour un modèle qui offre de l’espace en dessous afin d’y caser des étagères, une bibliothèque ou un dressing.

L’escalier hélicoïdal ou en colimaçon

Comme son nom l’indique, l’escalier en colimaçon ou hélicoïdal tourne autour d’un mas central. Si on l’apprécie beaucoup pour son esthétique, il s’agit de l’escalier le plus adapté aux espaces restreints en raison du minimum de surface que son installation exige. Il est également très apprécié des enfants pour sa forme ingénieuse, mais n’est cependant pas adapté aux personnes âgées qui pourraient facilement tomber. Par ailleurs, il ne permet pas d’aménager des espaces de rangement en dessous. Selon ses goûts personnels et la décoration dominante de son intérieur, on optera pour des marches métalliques, en béton léger ou en bois.

L’escalier à pas décalé et l’échelle de meunier

L’escalier à pas décalé présente une inclinaison plutôt droite et ne possède pas de contremarche. Les marches, quant à elle,s ne sont pas superposées, mais découpées en créneau, ce qui offre un certain confort, tant à la montée qu’à la descente. Il faut cependant être vigilant en descendant ce type d’escalier et bien se positionner afin d’éviter les chutes. Par ailleurs, l’échelle de meunier est une variante de l’escalier à pas décalé et se différencie de ce dernier par la superposition de ses marches. Idéale lorsqu’on manque de surface, l’échelle de meunier est cependant à éviter lorsqu’on est en présence d’enfants en bas âge, en raison de son inclinaison très importante.


Comment fabriquer un paravent ajouré en bois Retaper ou restaurer l'assise d'une chaise Tout sur la rénovation électrique
3 idées pour fabriquer une table basse récup'