A la une

A la une

Les clés pour bien prendre soin de ses rosiers

Les clés pour bien prendre soin de ses rosiers

Accueil > Déco jardin > Les fleurs

Avoir des roses dans son jardin, c’est joli, cela apporte de la couleur et de la bonne humeur. Les rosiers figurent d’ailleurs parmi les arbustes à fleurs les plus populaires. Contrairement à ce que l’on pense, ils sont faciles à entretenir. Une petite attention et quelques bons gestes suffisent pour en prendre soin et garantir une floraison généreuse.


Les clés pour bien prendre soin de ses rosiers

Tailler les rosiers

La taille des rosiers est indispensable si vous voulez obtenir une floraison abondante et éviter de dégarnir la base de vos plantes. Vous pouvez procéder lorsque les risques de gelée forte disparaissent.

À noter toutefois que les bons gestes diffèrent d’une variété de rosiers à une autre, mais le principe reste le même : veillez à toujours couper les branches ni trop loin ni trop près d’un bourgeon. Pensez également à toujours diriger la lame de votre sécateur vers la partie que vous prévoyez de couper pour éviter d’écraser l’extrémité des rameaux. N’oubliez pas non plus de couper systématiquement les branches qui ont tendance à se croiser.

Arroser et fertiliser les rosiers

À l’instar des êtres humains, les rosiers ont également besoin d’être nourris et hydratés. Pour l’arrosage, privilégiez la méthode au sol. En adoptant cette technique, vous permettez à l’eau d’atteindre facilement les racines, notamment pendant les périodes de forte chaleur. Sachez également que l’arrosage au feuillage favorise la propagation des champignons qui sont particulièrement friands d’humidité.

L’utilisation d’un compost est bénéfique, car il s’agit de l’une des meilleures manières de nourrir les végétaux. En ce qui concerne la fertilisation, il est important de fournir de l’azote, de l’acide phosphorique et de la potasse aux rosiers pour favoriser leur croissance. Un apport supplémentaire en magnésie est idéal pour une meilleure résistance.

Prévenir les maladies et lutter contre les nuisibles

Les rosiers ont besoin d’être protégés contre les maladies. Même si les traitements adaptés sont encore très rares, vous pouvez toujours opter pour la bouillie bordelaise, en neutralisant une solution de sulfate de cuivre avec de la chaux éteinte. La méthode a jusqu’à ce jour fait ses preuves.

Pour lutter contre les nuisibles, l’utilisation de produits de synthèse, c’est-à-dire les pesticides ou les traitements phytosanitaires sont des pratiques très courantes, mais pas toujours écolo malheureusement. L’une des solutions naturelles les plus intéressantes est de recourir aux services des coccinelles ou des chrysopes qui ont la réputation de manger les insectes nuisibles à la croissance des rosiers.