A la une

A la une

Jean Royère : un designer de talent

Jean Royère : un designer de talent

Accueil > Design > Designers

Créatif, original et exalté, tels sont les termes définissant le décorateur-designer Jean Royère. Les détails sur le cheminement individuel de Jean Royère dans l’univers de la décoration et du design.


Jean Royère : un designer de talent

Jean Royère : un autodidacte passionné

Jean Royère est un décorateur-designer français né en 1902 et décédé en 1981. Issu d’une famille plutôt riche, le personnage ne s’est pas investi dans le métier du design et de la décoration dès son plus jeune âge. Ses études lui ont plutôt permis d’avoir un succès flagrant dans l’import-export. Ce succès lui a valu le respect tant dans le monde professionnel que dans ses relations sociales. Malgré sa situation confortable, Jean Royère n’a pas pu faire abstraction totale de ses passions réelles à savoir la décoration et le design.

À l’âge de 29 ans en effet, Jean Royère s’engage définitivement dans le métier de décorateur et par là même celui de designer. Il a d’abord appris les rudiments de l’ébénisterie en travaillant dans une fabrique du Faubourg Saint-Antoine de la capitale française. En 1933, il est choisi pour réaliser l’aménagement décoratif du bar du Carlton localisé sur les Champs-Elysées. Cette prestation lui a immédiatement valu une grande renommée à travers l’Europe. Après la Seconde Guerre, il crée sa propre entreprise tout en érigeant des annexes dans des pays comme le Liban ou encore la Syrie.

Les réalisations de Jean Royère

Les réalisations de Jean Royère sont nombreuses, tant dans la décoration que dans le design. Après son succès lors de la décoration du bar du Carlton sur les Champs-Élysées, il a l’occasion de faire usage de son talent de décorateur grâce à la sollicitation des grands personnages tels que le Shah d’Iran ou encore le roi Farouk. Côté design, Jean Royère a entamé la création de meubles et objets décoratifs en collaboration avec Pierre Gouffé. Son investissement dans la fabrication de meubles inédits devient plus intense, une fois son entreprise créée.

Autodidacte, Jean Royère se fie davantage à son talent inné de designer pour la création de meubles et objets déco. En 1939, il créé par exemple « le fauteuil Eléphanteau », original avec son support en métal au design sinusoïdal. Il crée également la fameuse « table sphère » en 1950 et « le fauteuil crapaud » en 1959. Ses meubles incontournables restent cependant les fauteuils ours polaires. Créés avant le début des années 50, ces meubles ont été mis en vente aux enchères en juin 2007 pour une somme allant largement au-delà de 200 000 euros. La plupart des œuvres de Jean Royère sont actuellement exposées au Musée des Arts décoratifs de Paris.

- design

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.