A la une

A la une

Problème d'humidité - Le traitement antifongique charpente et huisseries

Problème d’humidité - Le traitement antifongique charpente et huisseries

Accueil > Fiches bricolage > Nettoyage entretien

Comment prévenir les attaques des champignons et autres bactéries liées à l’humidité dans une habitation ? Voici quelques pistes pouvant vous aider à optimiser le traitement antifongique de votre maison.


Problème d’humidité - Le traitement antifongique charpente et huisseries

Traitement antifongique, comment traiter les charpentes ?

Anticiper les attaques fongiques s’avère incontournable si vous voulez éviter des réparations de grande envergure et particulièrement coûteuses. Au niveau des charpentes, vous devez vous munir d’un produit antifongique spécial. Pour son application servez vous d’un pistolet pulvérisateur, à défaut, l’utilisation d’une simple brosse constitue une bonne alternative. Deux à trois couches superposées s’avèrent nécessaires pour le traitement. Pour un meilleur résultat, n’oubliez surtout pas d’insister sur les zones difficiles d’accès comme les jointures et les extrémités.

Traitement antifongique, comment protéger les huisseries ?

Le traitement antifongique des huisseries nécessite l’utilisation de tablettes de produits près des jointures des cadres. Pour cela, pratiquez des trous en quinconce en respectant un intervalle de 50 mm. Placez les tablettes à l’intérieur de ces trous. Lors de l’attaque de l’humidité, le produit antifongique contenu à l’intérieur des tablettes va se dissoudre en mettant un terme à l’agression de l’eau. Pour cacher l’aspect inesthétique des trous, vous devez les reboucher à l’aide d’une pâte à bois. Une fois la surface particulièrement lisse, réalisez une finition en procédant à sa peinture ou à son vernissage.

Traitement antifongique, comment choisir les produits ?

Lors du choix des produits, le mieux est d’opter pour ceux qui se montrent inoffensifs pour les végétaux et n’émettant pas une forte odeur lors du séchage. Vous n’aurez aucun problème pour trouver ces produits grâce aux indications inscrites sur leur flacon. Il existe en général trois sortes de produits antifongiques : les produits incolores, les produits teintants et les produits verts. Les produits incolores servent pour un traitement spécifique contre la pourriture. Sa propriété incolore lui permet de réussir le traitement de la surface sans laisser une trace apparente. Les produits verts quant à eux sont indiqués pour les surfaces à usage agricole. Enfin, les produits teintants s’avèrent très appréciés car leur texture déjà teintée évite au bricoleur la longue étape de la peinture ou de vernissage.

Traitement antifongique, mode d’emploi des produits

Afin d’éviter tout problème, le bricoleur doit respecter les consignes d’usage avant l’utilisation d’un produit antifongique. Quel que soit le type de produit utilisé, sachez qu’ils ont un caractère inflammable. Ainsi, vous devez éviter de fumer pendant leur application et de les tenir à l’abri des flammes nues lors de leur conservation. Le port de lunettes et de gants de protection est également obligatoire lors de leur utilisation. Si le local est mal aéré, vous devez ajouter à cela une protection respiratoire en portant un masque. Pour tout contact d produit avec la peau, lavez rapidement la surface concernée à l’eau courante et consultez un médecin dans le plus bref délai.


Rampe d'escalier : quelles sont les options et que choisir ? Comment fabriquer un paravent ajouré en bois Retaper ou restaurer l'assise d'une chaise
Tout sur la rénovation électrique