A la une

A la une

Les rosiers

Les rosiers

Accueil > Déco jardin > Les fleurs

Les rosiers, également connus sous le nom d’églantiers, sont des plantes de la famille des rosaceae. Il existerait plus d’une centaine d’espèces, sans compter les différents hybrides et les mutations. Ces plantes viennent et poussent principalement dans les zones tempérées et subtropicales. Petit guide des rosiers dans le jardin.


Les rosiers

Les rosiers : forme

Les rosiers se présentent sous forme d’arbustes ou d’arbrisseaux. Ils montrent des branches et des tiges épineuses. Ils produisent des fleurs odorantes, les fameuses roses. Ils mesurent en moyenne entre deux et cinq mètres. Cependant, il existe des espèces géantes, telles que le rosa xodorata nothovar gigantea, qui ont une hauteur de quinze mètres, comme il existe des espèces naines de soixante-quinze centimètres, le rosa minutifolia par exemple.

Les rosiers : variétés

Parmi les types de rosiers, on retrouve les rosiers buissons, les rosiers arbustifs, les rosiers couvre-sol, les rosiers grimpants et les rosiers miniatures. Les rosiers buissons sont idéaux en tant que massif ou pour ses fleurs qu’on peut couper. Les rosiers couvre-sol tapisseront le bas des arbres. Pour les pergolas, les rosiers grimpants seront les plus propices. Quant aux rosiers arbustifs, ils sont plantés isolément.

Les rosiers : plantation

Le sol de prédilection des rosiers est riche en humus. Aussi, si le sol n’est pas adapté, il est possible d’apporter un complément de compost. Par contre, dans le cas où le sol est calcaire, il est conseillé de changer carrément la terre de plantation. La mise en terre des rosiers est possible tout au long de l’année. Cependant, si vous prévoyez de planter au printemps, il est préférable de choisir des rosiers en conteneurs au lieu de ceux à racines nues. La racine doit être complètement enterrée. Après la plantation, il faut arroser abondamment pour enlever l’air dans les racines.

Les rosiers : taille

La taille peut s’effectuer durant trois périodes de l’année, en fonction de la variété de rosiers, en été, en automne ou en hiver. Pour les rosiers buissons par exemple, deux coupes sont nécessaires : une taille d’entretien et une taille principale en hiver. En automne, les vieilles branches du milieu seront coupées au-dessus des yeux. Dans un deuxième temps, les jeunes branches seront taillées de telle sorte qu’il reste tout au plus cinq yeux. Pour les rosiers qui fleurissent, la taille se fera après la floraison.