A la une

A la une

Peinture faux marbre jaune de Sienne

Peinture faux marbre jaune de Sienne

Accueil > Fiches bricolage > Faux finis, imiter les matières en peinture


Imitation peinture : le marbre jaune de Sienne : L’Italie est un pays qui regorge une grande variété de marbre. Parmi les plus recherchés est le jaune de Sienne qui, à défaut de l’avoir en naturel, pourrait être imité. Parmi les marbres dits veinés, le jaune de Sienne est un marbre sur fond jaune avec des veines vertes virant au noir.

Peinture faux marbre jaune de Sienne

Imiter le marbre jaune de Sienne en peinture

Pour peindre une imitation du jaune de Sienne, il est alors recommandé de se munir de matériels professionnels car le résultat en dépendrait pour beaucoup.

L’utilisation de peinture acrylique et de pigments en poudre est vivement conseillée. Il faudrait aussi avoir une brosse carrée, une brosse pointue et une éponge. D’autre part, il faudrait aussi avoir de la térébenthine, du l’huile de lin et du siccatif. En effet, la réalisation de l’imitation de ce marbre nécessitera un glaçage à l’huile qui se fera avec la composition de ces produits.

Comme support, le bois ou la toile peuvent être utilisés mais le jaune de Sienne est en générale imité directement sur un mur.

Les étapes d’imitation du Jaune de Sienne

Après ratissage à l’enduit et ponçage jusqu’à obtention d’une surface complètement lisse, la préparation du support se terminera par l’application d’un fond blanc. Puis il faudrait recouvrir ce fond blanc par un mélange d’encre ocre jaune avec de la peinture jaune d’or, le tout dilué dans un volume d’eau conséquent pour avoir une mixture très liquide.

Prendre ensuite un chiffon humide et appliquer sur le fond ainsi obtenu de façon à avoir les premières formes de base des cailloux qui formeront le jaune de Sienne. Si possible, il faudrait même faire apparaître l’image d’une cassure en enlevant carrément le fond jaune obtenu sur une partie de l’ensemble. Cette cassure avec les formes de cailloux ainsi formés serviront par la suite à mettre en place les veinages principaux.

Pour ce faire, utiliser la brosse carrée avec un mélange de pigments sienne naturelle avec du sienne brûlée et du jaune d’or. Une fois sec, donner un ton plus foncé à certaines cailloux ayant un le même sens avec un mélange de pigments sienne brûlée et cadmium orange..

Passer ensuite délicatement une éponge humide sur l’ensemble. En utilisant cette même teinte, renforcer la couleur des veines constituants ces cailloux avec la brosse pointue et créer de petites veines pour donner une image de micro-cassures sur ces cailloux.

Puis dans le même sens que ces veines ainsi renforcées, créer des veines légères et discrètes avec un mélange d’encre noir et de l’encre vert de Hooker.

Le glacis à l’huile

Composer ensuite votre glacis à l’huile qui sera teinté avec le pigment sienne brûlée. Décolorer ensuite quelques gros cailloux avec le chiffon humide froissé.

Puis mettre en valeur la cassure principale avec une teinte très sombre composée de noir et une légère pointe de vert anglais N°1. Passer ensuite autant de couches de vernis jusqu’à obtention de la brillance voulue.

- décoration

- décoration d’intérieur

- matériaux

- imitation