A la une

A la une

Les toilettes sèches, pour optimiser son intérieur écolo

Les toilettes sèches, pour optimiser son intérieur écolo

Accueil > Décoration d’intérieur > Décoration des toilettes - WC

Révolutionnaires, les toilettes sèches constituent une solution idéale pour agir en faveur de l’environnement. Découvrez les avantages et inconvénients de cette ingénieuse invention afin de juger si oui ou non, vous souhaitez l’adopter chez vous.


Les toilettes sèches, pour optimiser son intérieur écolo

Les toilettes sèches d’appartement, qu’est-ce que c’est ?

Comme leur nom l’indique, les toilettes sèches sont des toilettes qui n’utilisent pas d’eau. On les connait aussi sous l’appellation de toilettes à litière ou toilettes à compost. Il s’agit d’une invention 100 % écologique, partie du désir de limiter les effets nocifs et polluants des toilettes classiques sur l’environnement et de l’envie de réaliser des économies d’eau. Ici, pour remplacer l’eau, on utilise des copeaux de bois, du foin séché et broyé, de la paille ou de la sciure de bois. Les déchets fécaux ainsi que l’urine sont absorbés par ces derniers et peuvent par la suite être traités pour obtenir un compost.

Avantages des toilettes sèches

D’après une étude très sérieuse, il a été prouvé que les excréments se décomposent très mal dans l’eau, ce qui est nocif pour l’environnement et source de dégradation des littoraux, lacs et rivières où se déversent inévitablement les eaux souterraines. Les toilettes sèches visent à pallier ce problème de pollution tout en supprimant l’utilisation de l’eau, eau d’ailleurs très précieuse et méritant d’être protégée et limitée en consommation (surtout lorsqu’on sait que tirer la chasse équivaut à dépenser 3 à 12 litres d’eau). Par ailleurs, les toilettes sèches sont sans odeur, le concept est simple et propre. S’ajoutent à tous ces avantages la facilité de réalisation de ces toilettes et leur utilisation peu coûteuse.

Inconvénients des toilettes sèches

Ici, comme principal inconvénient, on a l’obligation de vider régulièrement les toilettes sèches. La fréquence de la vidange dépend du nombre de personnes qui composent le foyer ainsi que de la capacité totale du récipient. Cela peut varier d’une fois par semaine à une fois par jour, mais pour certains, il s’agit là d’une véritable contrainte. Par ailleurs, même si certains invités sont amusés par l’invention, les convives qui sont de passage sont généralement réticents à l’idée d’utiliser les toilettes sèches. Problème de culture, cela constitue souvent un handicap lorsqu’on décide d’inviter ses proches.