A la une

A la une

Enlever la rouille de la carrosserie d'une voiture

Enlever la rouille de la carrosserie d’une voiture

Accueil > Fiches bricolage > Nettoyage entretien

La rouille s’installe là où il y a du métal. Elle est souvent le signe d’une carence en entretien régulier. La voiture est donc une cible privilégiée pour la rouille. Sa carrosserie est l’élément qui en subit le plus les dégâts. Mais il est possible d’enlever toute trace de rouille et de prolonger dans le même temps la durée de vie de la voiture.


Enlever la rouille de la carrosserie d’une voiture

La technique pour enlever la rouille de la carrosserie

Tout d’abord, pour enlever la rouille sur la carrosserie de la voiture, il faut un minimum de matériel : une solution antirouille, du papier de verre, du White Spirit, de la peinture spéciale carrosserie, de l’adhésif de peinture et du mastic pour vitre. Ces produits peuvent être achetés chez un quincaillier. Ensuite, il est important de faire une inspection à intervalle régulier de la voiture afin d’agir en temps réel sur les parties rouillées de petite taille. En effet, si elles ne sont pas traitées à temps, il devient de plus en plus difficile de s’en débarrasser.

Avec un chiffon propre baigné dans le White Spirit, frottez la carrosserie sur les parties rouillées. Il est aussi possible faire cette première étape avec du papier de verre très fin toujours accompagné de White Spirit. Dès lors, avec une brosse métallique, enlevez la rouille. Malgré vos efforts, il en restera encore. Pour en terminer totalement avec les dernières traces de rouille, utilisez la solution antirouille. Passez alors les derniers papiers de verre pour ôter la peinture sur les parties rouillées. Enfin, dépoussiérez le tout.

Les taches de rouille enlevées, retouchez la peinture

Après le dépoussiérage de la zone à repeindre, il est temps de sécuriser les parties non concernées en utilisant le scotch. Pour cela, collez-en autour des endroits ciblés. L’acte qui suit fera appel aux talents cachés du carrossier en herbe. En fait, il faut régulariser la surface de la carrosserie avant l’application de la peinture. Appliquez du mastic de vitrage et usez de patience afin d’obtenir une partie la plus plane possible. En attendant qu’une zone sèche, passez sur une autre et ainsi de suite. Avant de passer à l’étape finale, observez un temps de pause.

L’étape finale consiste à peindre les parties qui viennent d’être mastiquées. Pour se faire, appliquez une première couche de peinture avant de laisser sécher. Ensuite, faites de même avec une deuxième couche. À ce moment, il est important de ne pas faire apparaître une différence entre les nouvelles applications et l’ancienne peinture. Il est important de choisir une peinture de la même teinte et qualité que celle de la voiture. Les vendeurs dans les magasins spécialisés et/ou les responsables des concessionnaires seront de bons conseils.


Rampe d'escalier : quelles sont les options et que choisir ? Comment fabriquer un paravent ajouré en bois Retaper ou restaurer l'assise d'une chaise
Tout sur la rénovation électrique