A la une

A la une

Ikebana : composez votre bouquet

Ikebana : composez votre bouquet

Accueil > Décoration d’intérieur > Décoration de la cuisine, ustensiles et électroménager

L’ikebana vise à donner une seconde vie aux fleurs à travers des arrangements épurés. Faites votre propre composition florale en suivant les techniques de l’ikebana.


Ikebana : composez votre bouquet

Composition florale : les éléments utiles

Un bouquet d’ikebana réunit généralement l’utilisation de différents végétaux, comme des feuilles, des herbes, des branches, quelques matériaux, et des fleurs qui vous plaisent. Pour ce bouquet, qui s’appelle Mikado, vous aurez principalement besoin comme outil de base, un sécateur et/ou une serpette. Quelques éléments qui vont également servir, un vase en verre, haut et transparent, environ 4 m de fil à bonzaï en aluminium, et enfin, une vingtaine de perles nacrées à enfiler pour la décoration. Veillez tout de même à ne pas choisir des perles trop lourdes, au risque de casser les herbes sur lesquelles vous allez les mettre. Un bouquet n’en serait pas un sans des fleurs ! Alors, rendez-vous chez votre fleuriste pour vous procurer 10 roses blanches de 60 cm de hauteur, une dizaine de mitsumatas, ces branchages blancs, et une botte de beargrass, des herbes hautes dédiées aux arrangements floraux.

Composition florale : mise en place de la structure de base

La première étape de réalisation consiste en un assemblage des branchages de mitsumatas. Il vous suffit pour cela de créer un fagot avec ces branches, avec un diamètre plus ou moins égal de chaque côté. Afin de vous faciliter la tâche, placez-les têtes bêches puis coupez les deux extrémités au sécateur. Avant de commencer, mettez 2 ou 3 branches en réserve, elles serviront plus tard. Faites ensuite tenir le paquet de mitsumatas en formant une bague à chaque extrémité du fagot. Pour cela, enroulez le fil de bonzaï autant de fois qu’il le faut pour obtenir une bague d’environ 3 cm de large. Éventuellement, vous pouvez remplacer le fil aluminium par du raphia. Lorsque c’est fait, placez votre fagot dans votre vase transparent. Avec le branchage que vous avez mis de côté, créez une étoile. C’est d’ailleurs de là que vient le nom du bouquet, le mikado. Avec votre sécateur, coupez des segments de longueur égale dans les branchages, puis insérez-les à travers les mitsumatas, juste au-dessous de la bague supérieure.

Composition florale : des herbes perlées

La base du bouquet est prête ! C’est maintenant le moment de vous occuper des fleurs. Prenez vos roses branches, après avoir coupé leurs tiges en biseau. Disposez-les à travers les branchages en étoile, en faisant en sorte que les tiges touchent bien le fond du vase. Pour la prochaine étape, munissez-vous de vos perles et des herbes hautes. Divisez la botte de manière à en obtenir quelques-unes plus petites, d’environ 10 tiges chacune. Enfilez ensuite vos perles sur les tiges de beargrass jusqu’à ce qu’elles soient bloquées. Les feuilles de beargrass sont de différentes largeurs, ce qui fait que les perles s’arrêteront sûrement à différents niveaux. L’effet sur la composition n’en sera que meilleur. Rassemblez les bottes qui restent en les faisant tenir avec de nouvelles bagues en aluminium. Il ne vous reste plus qu’à disposer ces herbes dans votre vase, en essayant de créer un effet asymétrique. Une petite astuce pour garder vos fleurs plus longtemps : verser un peu d’eau de javel dans l’eau du vase.


Rampe d'escalier : quelles sont les options et que choisir ? Comment fabriquer un paravent ajouré en bois Retaper ou restaurer l'assise d'une chaise
Tout sur la rénovation électrique