A la une

A la une

Construire une piscine pour l'été : quid de la piscine naturelle ?

Construire une piscine pour l’été : quid de la piscine naturelle ?

Accueil > Déco jardin > Piscine

Vous prévoyez de construire une piscine pour profiter des belles journées ensoleillées dans un cadre exceptionnel ? Pour changer et se détacher des infrastructures classiques, pourquoi ne pas opter pour un bassin naturel ? Si l’idée vous tente, voici quelques bases à connaître avant de vous lancer dans ce projet pour le moins ambitieux.


Construire une piscine pour l’été : quid de la piscine naturelle ?

Une piscine naturelle, c’est quoi exactement ?

Inspirée du principe et des bienfaits des eaux issues des stations thermales, la piscine naturelle est, comme son nom l’indique, un bassin spécialement conçu de manière à s’épurer de manière naturelle. À la différence de la piscine classique, la piscine naturelle n’a pas recours aux produits chimiques tels que le chlore. Son aménagement est plutôt identique au modèle d’auto-épuration des écosystèmes aquatiques.

Ce type de piscine est avant tout apprécié pour son côté entièrement écologique, c’est-à-dire qui proscrit l’utilisation de produits chimiques responsables de quelques désagréments, comme l’irritation des yeux, de la gorge, des voies respiratoires et des muqueuses nasales. À cela s’ajoute une réduction considérable de la consommation en eau, contrairement à la piscine traditionnelle.

Comment fonctionne une piscine naturelle ?

À mi-chemin entre la piscine artificielle classique et le bassin naturel de jardin, la piscine naturelle fonctionne sur la base de trois zones distinctes et interdépendantes entre elles. Considérée comme le bassin central et occupant en moyenne le tiers de la superficie totale de la piscine, la zone de baignade est souvent la plus grande et la plus profonde. Vient ensuite la zone de lagunage ou de régénération accueillant les plantes aquatiques telles que les massettes, les nénuphars ou les iris dont le rôle est d’assurer la filtration et l’épuration de l’eau du bassin. Vous pouvez même y ajouter quelques plantes décoratives.

Sachez toutefois que malgré la présence de jets, de pompes ou de dispositif de filtrage complémentaire, cette zone se passe totalement de tout produit chimique. Enfin, la zone d’oxydation et de désinfection est utile pour la bonne hygiène de la piscine. Elle permet l’exposition de l’eau aux UV naturels.

Pourquoi faire appel à un professionnel de la piscine naturelle ?

La meilleure manière de réussir la construction d’une piscine naturelle dans les règles de l’art est de demander les services d’un professionnel. Contrairement à ce que l’on pense, les travaux sont assez complexes et nécessitent des connaissances techniques approfondies. Un minimum d’expérience en construction ainsi qu’en aménagement paysager et en techniques de jardinage est nécessaire, notamment pour mettre en place la zone de lagunage. Laissez-vous toujours guider par un professionnel dans toutes les étapes de votre projet afin de bénéficier d’une piscine sur-mesure qui répond à vos besoins, mais qui s’intègre surtout à l’environnement de façon harmonieuse.


Rampe d'escalier : quelles sont les options et que choisir ? Comment fabriquer un paravent ajouré en bois Retaper ou restaurer l'assise d'une chaise
Tout sur la rénovation électrique