A la une

A la une

Découvrir la technique du veinurage

Découvrir la technique du veinurage

Accueil > Fiches bricolage > Peintures et enduits déco

Facile à réaliser, la technique de veinurage donne une nouvelle allure à vos meubles en bois. Découvrez la technique du veinurage.


Découvrir la technique du veinurage

Le veinurage, une technique de simulation d’une surface madrée

Le veinurage désigne une technique de peinture très sollicitée dans la décoration de luxe. Cette technique offre une nouvelle apparence ronceuse aux meubles de surfaces planes. En réalité, le veinurage se caractérise comme une technique de simulation d’une surface madrée. La plupart des bois bénéficient de la technique du veinurage ; il en va ainsi d’un meuble en bois ordinaire en pin, des surfaces en bois composite telles que les meubles en contreplaqué par exemple. Cette technique permet en outre d’« anoblir » un meuble en matière synthétique. « Rénové », un meuble classique arbore les traits d’un meuble traditionnel, et apporte, dans une certaine mesure, de l’authenticité à un mur ou sur une forme architecturale.

Réalisée impeccablement, la remise en beauté promet d’étonnants résultats. Pour cela, il convient de maîtriser une certaine manipulation du pinceau pour garantir un beau résultat. Avec un minimum de technique, il reste tout de même possible de réaliser du veinurage seul chez vous, car sa réalisation est relativement facile. Avant de procéder à la mise en teinte, il est nécessaire de préparer la surface à traiter au préalable afin d’éliminer les petites imperfections. Comme avant toute opération de peinture, un nettoyage complet est indispensable : poncez, décapez, puis brossez le bois. Au besoin, utilisez une pâte à bois ou de l’enduit pour boucher les éventuels brèches ou creux présents sur votre meuble. Une fois propre, vous pouvez alors commencer le veinurage.

Les différentes étapes à suivre pour le veinurage

Pour la réalisation d’un veinurage, vous avez besoin d’un grand récipient qui servira à mélanger la peinture. Puis, choisissez de préférence des brosses et des peignes d’ébénistes que vous trouverez dans le commerce. Un gros pinceau aux poils tendres fera aussi très bien l’affaire. Par ailleurs, vous avez également besoin d’un glacis ainsi que d’une peinture à l’huile acrylique pour la couleur du fond. Mate ou satinée, prenez soin de sélectionner une peinture proche du bois à imiter pour que le résultat soit le plus naturel possible. N’oubliez pas non plus le vitrificateur ou un vernis afin de préserver la surface peinte, l’outil de veinurage, un torchon et bien entendu, n’oubliez pas le film plastique pour protéger votre sol des éventuels débordements.

Commencez par appliquer une couche de peinture acrylique de fond sur le meuble à vernir. Puis laissez sécher pendant une nuit entière. S’ensuit alors la préparation du glacis. Pour cela, il suffit de mélanger dans un récipient, un tiers de la peinture acrylique choisie avec deux tiers du glacis pour peinture normale. Appliquez ensuite le mélange sur la surface à traiter. S’il s’agit d’un meuble, prenez soin d’effectuer les mouvements suivant la direction de la veine du bois. Puis, passez l’outil de veinurage tout en exécutant de petits mouvements en avant et en arrière. Faites bien attention à ne pas appliquer trop de peinture sur la surface ; car l’outil de veinurage s’encrasse malheureusement très vite et le résultat obtenu serait décevant ! Après chaque passage, essuyez l’outil de veinurage avec un chiffon, et ce, jusqu’à ce que vous ayez repeint toute la surface. Terminez enfin en étalant le vitrificateur, au moins deux couches.