A la une

A la une

Les glacis à l'huile

Les glacis à l’huile

Accueil > Fiches bricolage > Les patines

Le glacis à l’huile laisse nettement apparaître ou dévoile légèrement une couleur ou une teinte de fonds. Il apporte de l’éclat d’une richesse infinie aux murs et aux boiseries.


Le glacis à l’huile laisse nettement apparaître ou dévoile légèrement une couleur ou une teinte de fonds. Il apporte de l’éclat d’une richesse infinie aux murs et aux boiseries.

Les glacis à l’huile

Glacis à l’huile

Les glacis à base d’huile présentent de nombreux avantages mais nécessitent quelques précautions dont le respect garantit une réussite certaine lors de sa préparation et de son application.

Les plus du glacis à l’huile

Les glacis à l’huile conviennent bien aux surfaces lisses et à une finition raffinée.
Contrairement aux glacis à l’eau ou à base d’acrylique, le glacis à l’huile sèche nettement moins vite. Pour la plupart des novices, qui ont besoin de temps pour finir une œuvre, le glacis à l’huile est le plus adapté. Le temps de séchage plus lent que celui des autres types de glacis laisse suffisamment de temps pour corriger les imperfections et rattraper les éventuelles erreurs d’application. Le débutant travaille donc à son aise, sans se presser et est sûr d’obtenir les résultats escomptés.

Les précautions à prendre

Le temps de séchage d’un glacis à l’huile peut s’allonger selon les conditions (climatique, température, exposition au soleil) dans lesquelles il a été travaillé, d’où la nécessité voire l’obligation d’utiliser des glacis comportant des siccatifs, si vous utilisez des glacis prêts à l’emploi ou d’en incorporer si vous fabriquez vous-même votre glacis à l’huile. Dans ce dernier cas les doses doivent être bien étudiées : quelques gouttes suffisent.

Le nettoyage des outils utilisés et l’odeur émis par le solvant employé peuvent être aussi quelques fois plus contraignants.

Les recettes de glacis à l’huile

La préparation d’un bon glacis à l’huile nécessite, de l’huile de lin de préférence ou des huiles fines, de la térébenthine, de la peinture à l’huile ou des pigments naturels de type terre ou ocre et du siccatif pour accélérer le temps d’assèchement. La peinture à l’huile ou les pigments en poudre de votre choix est mélangée dans de l’essence de térébenthine. Pour créer des nuances de couleur, préférez les pigments aux peintures à l’huile. Ensuite, l’huile de lin sera versé dans le mélange essence / peinture ou pigments.

Le dosage : dissoudre 1 cuillère à café de pigments nécessite a peu près 2 gobelets d’huile de lin et 3 gobelets d’essence de térébenthine. Très peu de pigments en poudre de bonne qualité suffisent pour obtenir une forte coloration ! Le glacis à l’huile s’étale à la brosse à patiner, au spalter, au pinceau, à l’éponge ou au chiffon.

Les glacis prêts à l’emploi

Des glacis à l’huile incorporant de l’huile naturelle ou du liant incolore à base de résine acrylique, teintés ou à teinter avec des pigments en poudre sont disponibles sur le marché. Appliqué sur un fond brut ou comportant une sous-couche de peinture, les rendus pouvant être obtenus couvrent plusieurs aspects : satiné, veiné, texturé, tamponné ou chiffonné …

- peinture et enduits décoratifs

- fiche bricolage

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.