A la une

A la une

Imitation du cuir

Imitation du cuir

Accueil > Fiches bricolage > Faux finis, imiter les matières en peinture

Pour avoir des pliures comme le cuir naturel, il est conseillé d’utiliser une feuille de papier à soie ou du papier kraft, découper selon la taille de l’objet à recouvrir.


Imitation du cuir

Même si l’odeur et les craquelures très caractéristiques du vieux cuir restent inimitables, il existe aujourd’hui une multitude de matières artificielles et de procédés capables de reproduire et d’imiter l’aspect du cuir. Certains de ces produits et techniques sont très efficaces et dont les effets sont les plus proches et sont présentés et décrits dans cet article.

Imitation du cuir

Les produits à effet matière

Les papiers de cuir. Fabriquée à la main à partir de fibres végétales (fibre de mûrier ou du Daphné) prélevée sur les écorces puis teintée selon la coloration désirée, cette matière est qualifiée souvent de cuir végétal. En effet, leurs textures et leurs aspects, très proche du cuir animal, permettent de confectionner ou décorer des objets (lampes, cadres, boîtes, reliure) imitant le cuir ou de remplacer le cuir dans le domaine de la décoration intérieure.

Les peintures et les produits de revêtement comportant une sous couche et une couche de finition, de même que des papiers muraux déjà peints, reproduisant l’aspect du cuir sont aussi disponibles dans le commerce pour traiter des surfaces plus importantes telles que les murs en placoplâtre, en ciment mais aussi les boiseries ou les supports métalliques. Dans le même registre, le PVC permet aussi d’imiter très bien le cuir notamment pour les décorations intérieures des voitures.

Les techniques de base du faux cuir

La méthode la plus simple est celle de l’utilisation d’un tampon. Prélevez un morceau de feuille de mousse selon la taille de l’objet à recouvrir. Posez le morceau de feuille découpée sur un support non absorbant, puis tamponnez-le avec de la stazon ou de la distress. Le côté à traiter peut être chauffé avant d’appliquer le tampon encré à la stazon l’un des deux produits en appuyant fortement sur le tampon jusqu’à l’obtention de l’effet désiré.

Imiter le cuir en peinture

Pour avoir des pliures comme le cuir naturel, il est conseillé d’utiliser une feuille de papier à soie ou du papier kraft, découper selon la taille de l’objet à recouvrir. La feuille sera couverte, à l’aide de pinceau plat, d’une crème à base de peinture acrylique blanche et d’ombre brûlée. Une fois sèche, la feuille est chiffonnée, l’enduire de colle ou de liant vinylique ou d’acétate avant d’être posée délicatement sur l’objet à recouvrir. Lorsque la colle est sèche, préparez une mixture composée de terre d’ombre brûlée (3 volumes) et de terre de sienne brûlée (1 volume) qui sera appliquée sur toute la surface. Une finition avec quelques couches de vernis acrylique sera appliquée. Le passage d’un chiffon très doux fera éclater la brillance du vernis. Sinon, vous pouvez recouvrir d’une patine à base de pigment en poudre de préférence, sinon ne pas ajouter le liant ou l’acétate si c’est en biberon.

Patine cuir

- 1 cuiller de terre d’ombre brûlée,
- 1 demi cuiller de sienne brûlée,
- 1 dose de liant acrylique ou acétate,
- 2 doses ou 3 selon l’effet désiré d’eau.

Testez, il faut que la patine soit plus prononcée dans les plis du papier tout en teintant légèrement les parties plates. Dans ce cas, vous n’avez pas besoin de vernir.

- peinture et enduits décoratifs

- fiche bricolage

- imitation

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.