A la une

A la une

Que faire au jardin en septembre ?

Que faire au jardin en septembre ?

Accueil > Déco jardin

Une variété d’activités attend les passionnés de jardinage au mois de septembre. Après des vacances bien méritées, il est désormais temps de consacrer du temps à vos plantes pour les chouchouter après un été bien ensoleillé et les préparer à l’arrivée des rudes journées hivernales.


Que faire au jardin en septembre ?

Le jardin potager

Au jardin potager, le mois de septembre permet la récolte des derniers légumes d’été gorgés de soleil comme la tomate, la salade ou les poivrons ainsi que les premiers légumes d’automne, dont l’ail, l’aubergine, la betterave, la carotte ou le radis. En septembre, n’oubliez pas non plus d’ôter les feuilles de vos plants de tomates et d’aubergine pour que ces dernières profitent des derniers rayons de soleil et arrivent à parfaite maturité. Prenez ensuite le temps de butter vos céleris et vos fenouils afin de mieux les blanchir.

Le jardin fruitier

Au mois de septembre, le verger vous invite à la récolte des dernières pêches, poires, prunes, mûres et noisettes, sans oublier les framboises, la rhubarbe, les nectarines et les brugnons. Vous procèderez aussi à la taille des branches qui ont porté les framboises et celle de tous les arbres à noyaux, y compris le pommier et le poirier. Le sol chaud et humide du mois de septembre est parfait pour la plantation des fraises. Durant cette fin de saison, essayez autant que possible d’assurer de bons gestes d’hygiène et de santé à votre jardin fruitier. Évitez à tout prix de laisser pourrir les fruits tombés aux pieds des arbres fruitiers pour éviter l’apparition d’éventuelles maladies.

Les travaux au jardin d’ornement

Le mois de septembre réserve une myriade de travaux au jardin d’ornement. Vous couperez à ras les plantes vivaces dépourvues de fleurs et vous planterez les vivaces d’ornement pour l’hiver, pour ne citer que les cinéraires maritimes ou les chrysanthèmes. C’est également la période propice au bouturage des rosiers, des anthémis, des géraniums, des hortensias, des géraniums et des fuchsias. À ceux-là s’ajoutent la plantation des bulbes de printemps et la récolte des graines des œillets d’inde, des capucines, des roses trémières, des gaillardes, des dahlias, des lychnis ou des lupins. Faites les sécher au soleil avant de les conserver dans un bocal opaque. Vous les planterez au printemps prochain.

S’occuper de la pelouse

Le mois de septembre est favorable à l’entretien de la pelouse. Prenez donc le temps de scarifier les vieilles pelouses afin de leur redonner de la vigueur, de limiter les mauvaises herbes, d’éliminer la mousse qui s’est accumulée en surface depuis l’arrivée du printemps et d’apporter de l’engrais à votre gazon pour l’aider à retrouver sa belle couleur verte. Grâce à ses parfaites conditions de chaleur et d’hydrométrie, cette période offre des conditions optimales pour semer une nouvelle pelouse.

Quid des arbres et arbustes ?

C’est la période idéale pour tailler les arbustes qui fleurissent en été. Vous ne manquerez surtout pas de tailler les haies afin de les préparer à l’arrivée de l’hiver et des premières gelées. Pensez aussi à réaliser de nouvelles plantations d’arbres, d’arbustes et de conifères durant cette période, et de préférence avant la mi-octobre.


Rampe d'escalier : quelles sont les options et que choisir ? Comment fabriquer un paravent ajouré en bois Retaper ou restaurer l'assise d'une chaise
Tout sur la rénovation électrique