A la une

A la une

Décorateur d'intérieur Jean-Michel Frank - style luxe pauvre

Décorateur d’intérieur Jean-Michel Frank - style luxe pauvre

Accueil > Décoration d’intérieur > Décorateurs décoratrices d’intérieur

Jean-Michel Frank est un décorateur d’intérieur des années 30 qui a laissé ses traces dans tout Paris et dans le monde entier. Son style à la fois minimaliste, néo-classique et contemporain inspire encore les décorateurs de nos jours.


Décorateur d’intérieur Jean-Michel Frank - style luxe pauvre

Qui est Jean-Michel Frank ?

Jean-Michel Frank est un décorateur des années 30, de grande notoriété. Ses réalisations ont ravi les plus grands noms des années folles dans tout Paris. Parmi ses admirateurs, quelques hautes personnalités de l’époque, à savoir Elsa Schiaparelli, Nelson Rockfeller, Lucien Lelong, Jean Pierre Guerlain, Marie Laure de Noailles, François Mauriac et bien d’autres encore. Sa clientèle s’étendait même outre-mer, il était demandé jusqu’en Amérique Latine et à New-York où il vécut les dernières années de sa vie. Son style inspire encore aujourd’hui nombre de décorateurs réputés, à l’instar de Andrée Putman.

Pour ses réalisations, Jean-Michel Frank travaillait avec l’ébéniste de renom Adolphe Chanaux. Il avait également recours aux talents d’Alberto et Diego Giacometti, de Christian Berard et d’Emilio Terry. Il menait une vie mystérieuse, partagée entre la solitude et les fêtes qu’il partageait avec ses amis fidèles René Crevel, Dali, Paul Eluard, Louis Aragon, Nelson Rockefeller… Tout comme son art, Jean-Michel Frank était en avance sur son époque. Quelques fois même, il lui arrivait d’être incompris. Il mettra fin à sa vie en 1941, en sautant du haut d’un building de la ville de New-York.

Le style « luxe pauvre » de Jean-Michel Frank

Le style de Jean-Michel Frank s’inscrit dans le style Art déco. Il s’inspire du néo-classicisme et des arts primitifs pour mettre en valeur les pièces qu’il décore. Il transformait complètement la vision de l’époque en mettant de côté les couleurs étincelantes, les courbes sophistiquées et les parures ornementales typiques de l’Art Nouveau. Il révolutionnait le monde de la décoration d’intérieur en ayant recours aux lignes droites et aux formes géométriques. Ses réalisations se distinguent par l’élégance des matériaux qu’il utilisait. Il privilégiait entre autres l’artisanat de luxe. Il conféra une certaine noblesse à des matériaux simples tels que la paille. C’est ainsi que son style était qualifié de « luxe pauvre ».

Les pièces décorées par Jean-Michel Frank se remarquent facilement. Elles sont exemptes de couleurs et les murs se parent du strict minimum. Chez Jean-Michel Frank, il n’y a pas de place pour le superflu. Il préférait créer des espaces permettant la méditation et la réflexion. D’ailleurs, les meubles créés par cet innovateur arborent des lignes géométriques, rectilignes et dépourvues d’ornementation. Avec du cuir blanchi, du vélin, du parchemin, du bronze, de l’or, du chêne… il créa des merveilles. Il privilégiait entre autres la paille qu’il mettait en valeur dans ses meubles, en marqueterie, sur la tapisserie des murs, dans le plafond… Le gypse, l’albâtre, le quartz, l’ardoise… sont autant de matériaux qui l’avaient également séduit.