A la une

A la une

Gros plan sur la console Lou’ping de Manijeh Torfeh

Gros plan sur la console Lou’ping de Manijeh Torfeh

Accueil > Design > Objets déco, design

Manijeh Torfeh est une architecte et designer d’intérieur de talent qui fait dans les mobiliers de luxe où chacune de ses œuvres, faite dans un style contemporain et recherché est empreinte d’originalité à l’image de la console Lou’ping. Découvrez à travers ces quelques lignes ce chef d’œuvre d’exception qui constituera un véritable joyau pour votre intérieur.

Copyright Design Torfeh


Gros plan sur la console Lou’ping de Manijeh Torfeh

Lou’ping : une adéquation parfaite entre design et originalité

En voilà une table qui ne manque pas de surprendre. Tout, de la forme aux ornements en passant par le choix des coloris frappe par leur singularité. La forme globale de la console rappelle les manèges grands huit qui permettent des loopings vertigineux. Mais le nom ne vient pas de là mais plutôt inspiré par les soixante deux loupes qui constituent l’enjolivure de la console. La présence des ces loupes est également tout ce qui fait l’originalité de la console Lou’ping. Par ailleurs, pour parfaire le mobilier, Manijeh Torfeh a su maitriser les matériaux utilisés en harmonisant parfaitement acier, verre et plexi.

Pour plus de précisions, la table Lou’ping de Manijeh Torfeh est un grand huit posé horizontalement qui constitue le piètement de la console. Ce dernier est fait en tôle acier époxy. Le piètement soutien un plateau en verre de 16 millimètres d’épaisseur. L’association de l’acier et du verre offre un design imparable, d’autant plus que le designer a su harmoniser ces deux matériaux de par la finesse du travail. Mais le plus impressionnant avec la console Lou’ping ce sont les boitiers faciales qui ornent le mobilier, chaque boitier refermant des mini-fresques de la Chapelle Sixtine et refermé par une loupe en plexiglas.

Lou’ping : une œuvre d’art, un joyau pour votre intérieur

La console Lou’ping constitue à elle seule un véritable musée miniaturisé. Avec ce mobilier, vous avez la chance d’intégrer dans votre mobilier toute la splendeur de l’œuvre de Michel Ange à travers la reproduction de ses fresques de la Chapelle Sitine que l’artiste a savamment logé dans des boitiers tubulaires suivant la profondeur de la console. Chaque boitier et chaque fresque offrent un éclat majestueux. Et imaginez ce que cela donne avec soixante deux boitiers. Bref, la console Lou’ping, en véritable œuvre d’art qu’elle est constituera plus un accessoire décoratif qu’un mobilier et c’est un rôle que la console n’a pas volé.

Nulle part vous ne retrouverez ce savant mélange entre les matériaux, cette originalité des fresques miniatures ou encore cette incontestable forme design de la console. Et toutes ces caractéristiques unique font de Lou’ping un véritable joyau qui décorera majestueusement votre intérieur. Par ailleurs, il vous faut savoir que la console possède un allié pour maximaliser son effet : des miroirs conçus à l’image de l’empiètement de la table. Les miroirs sont également un ensemble de deux cylindres formant un huit, incrustés par les fameuses fresques. Quoi qu’il en soit, vous pouvez vous les procurer séparément. Dans tous les cas, le luxe et l’originalité s’inviteront dans votre intérieur avec ces objets d’exception.


Comment fabriquer un paravent ajouré en bois Retaper ou restaurer l'assise d'une chaise Tout sur la rénovation électrique
3 idées pour fabriquer une table basse récup'