A la une

A la une

Designer - Patrick Jouin

Designer - Patrick Jouin

Accueil > Design > Designers

Qui est Patrick Jouin ?

Patrick Jouin est un designer français né à Nantes le 5 juin 1967.
Après avoir obtenu son bac à 19 ans, en 1986, il étudie brillamment le design à l’ENSCI de Paris et obtient son diplôme en 1992.
Il rejoindra bientôt l’équipe du très célèbre Philippe Starck mais travaille d’abord, pendant un an, chez Thomson Multimédia.
Après ces quelques années très formatrices, il fonde sa propre agence en 1998.


Designer - Patrick Jouin

Il réalise à travers cette dernière des projets de design de meubles pour Ligne Roset, Casina, Alessi ou encore Fermob et Kartell. Il est en outre le créateur d’un modèle de véhicule haut de gamme pour Renault.

Il s’occupe également d’architecture intérieure, notamment après sa rencontre avec Alain Ducasse avec et pour qui il réalise le design de plusieurs établissements réputés à travers le monde. Son style se retrouve particulièrement dans les aménagements de lieux comme le Plaza Athénée, le Mix, à New York et Las Vegas, ou encore le Spoon Byblos. Comble de la consécration, on lui fait même confiance pour décorer le célèbre restaurant le Jules Verne se trouvant au second étage de la non moins notoire Tour Eiffel…

C’est aussi à Patrick Jouin que l’on doit la conception du Vélib produit par Lapierre et que l’on ne tarde pas à voir dans tout Paris à partir de l’année 2007.

Patrick Jouin s’illustre également dans la scénographie.

L’œuvre de Patrick Jouin

Aimant associer tradition et modernité, il crée un style simple et dépouillé mais non moins élégant que l’on qualifie souvent de poétique de part son originalité.

On retrouve son approche si particulière dans le design des lieux luxueux qu’il crée ou réaménage, singulièrement concernant le magasin Van Cleef & Arpels, place Vendôme ou encore l’Auberge de l’Ill. Il réussi remarquablement à rendre ces espaces résolument plus modernes en leur apportant un brin de fantaisie et de romantisme sans les dénaturer.

La lumière est une base fondamentale pour Patrick Jouin qui lui accorde une place de choix en la mettant en scène comme un élément faisant partie intégrante du décor. Il la considère comme indispensable et s’en sert pour sublimer les espaces. Il dit même, je cite : « Lorsqu’on commence un chantier, mieux vaut faire appel à un bon éclairagiste qu’à un bon designer » C’est donc tout naturellement qu’il exprime ce goût dans des créations telles que le luminaire Ether (Murano Due) et dispositif lumineux NightCove (Zyken).

En qualité de designer d’objets, Patrick Jouin s’aide sans complexe de technologie sophistiquée pour créer de nouvelles tournures, c’est d’ailleurs à ce propos qu’il atteste que, je cite : « La technologie permet de fabriquer ce qui semblait hier impossible. Cela change beaucoup de choses pour les designers ». Cela ne l’empêche pas de préférer une façon de faire très éclectique parfois lyrique ou ludique.

Quelques créations de Patrick Jouin

Ses créations font partie des ensembles d’œuvres représentées au sein du Centre Pompidou, du Mudam ou encore du MoMa, voici quelques exemples de ses projets les plus marquants :

- En 2003, la cuillère Tarti’Nutella, pour Ferrero ;
- En 2004, la chaise Solid et le tabouret OneShot, pour MGX Édition ;
- En 2006, le conteneur Optic, pour Kartell, ainsi que le luminaire Esther pour Murano Due ;
- En 2007, la casserole Pastapot, pour Alessi ;
- En 2008, le gâteau Flocon, pour Haagen dazs ;
- En 2009, le restaurant 58 tour Eiffel…

Patrick Jouin aujourd’hui :

A partir de septembre 2008, deux pôles distincts mais néanmoins complémentaires apparaissent au sein de son entreprise :

- l’agence Jouin ID, consacrée à la conception et à la réalisation des objets
- l’agence JouinManku, associé à con collaborateur Sanjit Manku, dédiée à l’architecture et à l’aménagement d’intérieurs.

Cette réorganisation, il l’a voulu afin de préserver la créativité, les talents et les savoirs de son équipe, dont il est très fier composée, entre autres, d’Eric le Saec, Bruno Pimpanini, ou encore Virginie Renaut.