A la une

A la une

La cuisine adaptée pour une personne en fauteuil roulant

La cuisine adaptée pour une personne en fauteuil roulant

Accueil > Espace & lumière > espace

Les personnes handicapées rencontrent beaucoup de difficultés à se déplacer dans une maison ordinaire. Quelques agencements sont donc nécessaires pour leur permettre de circuler sans problème dans la cuisine.


La cuisine adaptée pour une personne en fauteuil roulant

L’espace dans la cuisine

Pour une personne à mobilité réduite, l’utilisation permanente d’un fauteuil roulant cause parfois des problèmes. Voici les principaux agencements recommandés pour leur permettre de vivre plus confortablement. Tout d’abord, l’espace est très important, la cuisine doit être suffisamment spacieuse pour que la personne handicapée puisse se mouvoir en toute sécurité. Il est également conseillé de choisir des meubles à bords arrondis pour éviter les accidents. Tous les objets de la cuisine doivent être facilement accessibles pour la personne à mobilité réduite.

Pour l’évier, il faut que la hauteur convienne à la personne handicapée, mais également à toutes les personnes utilisant la cuisine. Il existe aujourd’hui des modèles spécialement adaptés aux personnes handicapées qui fonctionnent grâce à une télécommande. Sous l’évier, aucun encombrement ne vient perturber le confort des personnes à mobilité réduite. Pour la robinetterie, les leviers longs s’apparentant à des douchettes se révèlent être plus pratiques. Ces modèles permettent aux personnes handicapées de nettoyer facilement les aliments.

Des meubles pratiques pour une cuisine mieux organisée !

La cuisine comprend plusieurs compartiments de rangement. Les meubles à hauteur variable et télécommandés constituent la grande tendance actuellement. Modernes, certains modèles peuvent descendre et monter selon les souhaits de l’utilisateur. Un système anti-écrasement est également proposé pour assurer la sécurité de la personne et gagner plus d’espace. Les meubles sur roulettes sont également conseillés pour faciliter le déplacement et le rangement. De ce fait, la personne handicapée peut aisément utiliser les ustensiles et accessoires de cuisson, la vaisselle, etc. Enfin, les meubles à tiroirs, plus faciles à manier et toujours accessibles permettent de gagner plus d’espace et offrent une décoration singulière à la cuisine.

Pour la préparation des repas, une table de cuisson séparée du four est conseillée, car il faut également un espace suffisant sous la table pour accueillir le fauteuil. Les plaques vitrocéramiques avec écran tactile sont de plus en plus nombreuses sur le marché. Elles conviennent ainsi très bien aux personnes handicapées. La surface lisse facilite en outre la manipulation des accessoires. Une isolation de la face inférieure des plaques évite les brulures des cuisses et des genoux. Pour le four, une porte escamotable est recommandée. Pour le lave-vaisselle à tiroirs, on peut opter pour une ouverture classique. Toutefois, les tiroirs ne doivent pas être trop profonds pour que les personnes handicapées soient bien à l’aise pour prendre les assiettes. Par ailleurs, l’éclairage joue un rôle important pour les personnes handicapées. La cuisine doit donc être bien éclairée. Actuellement, un large choix de luminaires à la fois pratiques et décoratifs est proposé sur le marché. Grâce à ces quelques aménagements, les personnes handicapées feront la cuisine sans problème.


Retaper ou restaurer l'assise d'une chaise Tout sur la rénovation électrique 3 idées pour fabriquer une table basse récup'
Fabriquez votre boîte à bijoux