A la une

A la une

Avantages et inconvénients d'un sol en mosaïque

Avantages et inconvénients d’un sol en mosaïque

Accueil > Décoration d’intérieur > Matériaux - revêtements > Tapis - moquettes, revêtements de sol

Il faut reconnaître qu’au premier abord, un sol en mosaïque est très décoratif et la mosaïque se prête à différents styles. Vous hésitez encore ? Faisons le point sur ce revêtement haut en couleur.


Avantages et inconvénients d’un sol en mosaïque

Un sol en mosaïque, un sol tout en couleurs

S’il y a une matière qui permet de créer différents effets et motifs, c’est bien la mosaïque. Superbement esthétique, un sol en mosaïque rehausse la décoration d’un intérieur grâce à la possibilité de jouer sur les couleurs et les formes ainsi que les tailles. Avec la mosaïque, on peut laisser libre cours à sa créativité pour une décoration personnalisée, de la plus classique à la plus contemporaine, sans oublier le style rustique. Toutes les couleurs sont permises pour ces petits carreaux et on se plaît à les marier selon nos goûts. Un sol en mosaïque, c’est avant tout pour le plaisir des yeux.

Les avantages d’un sol en mosaïque

Le principal avantage d’un sol en mosaïque est sa solidité. Ce type de sol est sûr de durer plusieurs années. Son utilisation remonte à l’Antiquité et nos ancêtres l’appréciaient pour sa qualité décorative et sa durabilité dans le temps. Un sol en mosaïque résiste aussi efficacement aux diverses taches et à l’humidité. Il est par ailleurs facile à entretenir avec un coup de serpillière, de l’eau et du savon. On a à cet effet toutes les bonnes raisons de s’offrir un sol en mosaïque,. Pour le revêtement du sol, les mosaïques en marbre, en pierres ou composées de galets sont autant d’options intéressantes.

Quelques précautions à prendre

Un sol en mosaïque ne présente pas d’inconvénient proprement dit. Il faudra juste prendre quelques précautions en fonction de la forme de la mosaïque lors de la pose. Pour plus de facilité et pour réduire les coûts, il vaut mieux choisir des carreaux précollés sur filet et éviter si possible de prendre des carreaux à l’unité. Et pour une meilleure étanchéité des joints, on ajoutera de l’adjuvant hydrofuge au ciment de colle. Toujours est-il qu’il faut veiller à confier le travail à une personne spécialisée pour éviter les mauvaises surprises.


Rampe d'escalier : quelles sont les options et que choisir ? Comment fabriquer un paravent ajouré en bois Retaper ou restaurer l'assise d'une chaise
Tout sur la rénovation électrique