A la une

A la une

Comment poser soi-même des pavés autobloquants ?

Accueil du site > Fiches bricolage > Les sols

La pose de pavés autobloquants par un particulier n’est pas un travail difficile en soi, mais nécessite la connaissance d’une technique particulière et d’une méthode adéquate. Découvrez comment poser vous-même des pavés autobloquants.


Comment poser soi-même des pavés autobloquants ?

Pose des pavés autobloquants : les préliminaires

Les pavés autobloquants donnent un charme particulier à la surface où ils sont posés et sont assez résistants pour supporter les différentes intempéries sans se dégrader. S’il est vrai qu’ils n’ont plus besoin d’être ajustés, leur pose nécessite néanmoins une préparation importante et des techniques précises pour être réussie. D’autant plus qu’ils doivent supporter de lourdes charges. Ainsi, préparez le matériel nécessaire à l’avance et procurez-vous un mètre, un maillet en caoutchouc, un filtre géotextile, une règle métallique, une pelle, un niveau à bulle, une bêche, un râteau, des briques concassées, du gravillon et du sable de construction.

Délimitez ensuite la surface du sol à paver, ainsi vous pouvez calculer le nombre de pavés autobloquants à acheter. Ces derniers doivent être prêts et placés juste à côté de la surface à paver. Lorsque tout le matériel est prêt, et la surface bien définie, commencez à creuser le sol sur environ 15 cm de profondeur. Creusez à partir du seuil de votre porte et ajoutez 1 cm de profondeur par mètre en plus pour avoir une pente permettant l’évacuation d’eau. En d’autres termes, si vous devez creuser sur une distance de 10 mètres, vous devrez donc avoir une pente de 10 cm partant du seuil de votre porte jusqu’à l’autre extrémité de la surface à paver.

Pose de pavés autobloquants : la sous-couche, la pose et la finition

Installez des piquets tout autour de la surface creusée et tendez un cordeau pour délimiter le niveau de pose des autobloquants. Étalez ensuite au fond une sous-couche composée d’un mélange de gravillons, d’éclats de briques, de minéraux sur environ 5 cm d’épaisseur. Damez ensuite toute la surface afin que le sol soit bien compact. Posez dessus un filtre géotextile pour empêcher les éventuelles pousses de plante venant du mélange. Gardez toujours la pente de 1 cm par mètre sur chaque couche, à l’aide d’un niveau à bulle et en vous référant au cordeau tendu entre les piquets. Terminez la sous-couche avec environ 5 cm d’épaisseur de sable à étaler avec un râteau.

Posez successivement les autobloquants en commençant par un coin et selon le motif de pose que vous aurez choisi. Tout en emboîtant les pavés les uns contre les autres, martelez délicatement leur surface avec un maillet en caoutchouc. Vérifiez à chaque fois le niveau avec un niveau à bulle et corrigez si nécessaire en enfonçant un peu plus avec le maillet ou en enlevant un peu de sable en dessous. Aidez-vous également du cordeau tendu au-dessus de la surface. Lorsque toute la surface est pavée, étalez du sable fin dessus puis arrosez délicatement avec un arrosoir. Renouvelez cette dernière opération deux jours après. Tassez le tout avec une dame pour terminer.

Donnez votre avis !

2 Messages de forum

  • Comment poser soi-même des pavés autobloquants ? 27 avril 2013 20:15, par phil du 27

    bonsoir a tous,
    je viens de réaliser une terrasse de 42 m² en briques autobloquantes de 4.5 cm. Si je peux donner un conseil très important il serait de tester son terrain en le grattant pour voir s’il est meuble ou pas. Pour ma part je ne l’ai pas fait et j’ai décaisser comme bcp de sites le préconnisent de 10 cm et ensuite damer avec une pilonneuse !!( me suis retrouver avec un décaissement de 15 cm) donc surcout de matériaux pour rattraper mon deficit. Ensuite a mon avis a la place du "tout venant"(mélange de sable et cailloux) je préconiserai du cailloux autobloquant puis une couche de 5 cm de sable avant la pose de briques autobloquantes. Et pour finir du sable fin pour les joints. En ce qui concerne le sable polymere pour effectuer les joints (comme on le voit souvent dans les commentaires de rubriques bricolages)je ne suis pas convaincu car le sol peut bouger un peu !!! voilà ce que je pouvais apporter en ayant vécu ce projet
    bon chantier à tous et surtout bon courage !!

    Répondre à ce message

Création du site Fanny Sylvestre sur Google+


Fabriquer une serre de jardin pour pas cher Fabriquer un meuble en carton étape par étape Fabriquez votre bibliothèque !
Fabriquer une bougie en gel, une alternative à la cire