A la une

A la une

Poser un parquet flottant : les pièges à éviter

Poser un parquet flottant : les pièges à éviter

Accueil > Fiches bricolage > Les sols

Depuis son apparition dans les années 80, la popularité du parquet flottant est grandissante. Pour profiter des nombreux avantages qui ont contribué à ce succès, découvrez quelles sont les erreurs à éviter absolument.


Poser un parquet flottant : les pièges à éviter

Ne pas prendre le temps de préparer le terrain

Comme pour beaucoup de choses, préparer le terrain est indispensable. Cette préparation consiste à supprimer toutes les irrégularités du sol. Un sol irrégulier fait que votre parquet se présente en vagues, ce qui n’est jamais très agréable, ni pour l’esthétique, ni pour la pérennité du parquet.

Pour un résultat parfait, procédez à un ragréage à l’enduit. Une phase de dégraissage et de nettoyage intense peut aussi de révéler nécessaire pour que le support soit parfaitement nickel.

Ne pas respecter les étapes de pose

Pour que votre parquet flottant tienne sur plusieurs années, prévoyez un isolant anti-humidité en polyéthylène. Placez-en sur l’ensemble de la pièce, et faites tenir les bandes d’isolant avec un ruban adhésif aluminium. Au besoin, mixez avec un isolant phonique.

Une fois cette première étape franchie, et si vous utilisez un parquet flottant classique, vous aurez besoin d’étaler un tout petit peu de colle entre les lames avant de les emboiter. S’il s’agit d’un parquet à clipser, cette étape ne sera pas nécessaire. Il est impératif que le sol soit totalement sec avant de l’écraser, autrement, les vagues tant redoutées risquent de faire leur apparition.

N’oubliez pas de mesurer soigneusement les lames avant de les scier pour qu’elles soient de la bonne longueur, vous évitant ainsi des morceaux que vous ne pourriez pas utiliser.

La pose des plinthes, à fixer aux murs, est à réserver en fin de travaux. Laissez un espace d’une dizaine de millimètres entre les planches et le mur : le bois est un matériau vivant qui peut être amené à se dilater au fil du temps. Cet espace d’attente vous évite d’avoir à décrocher les plinthes pour les fixer à nouveau à la bonne hauteur.

Ne pas tenir compte de la spécificité de la pièce

Le parquet flottant, quel que soit le type de bois utilisé, ne convient pas à toutes les pièces. Il supporte très mal l’humidité. C’est la raison pour laquelle, il ne sera pas à sa place dans votre cuisine ou votre salle de bain. L’humidité qui s’immisce entre les lames, même celles qui semblent parfaitement jointes les unes aux autres, entraîne une détérioration ou une modification du matériau. Vous seriez alors contraint de remplacer le parquet au bout d’une année ou un peu plus.

Le parquet flottant se présente en plusieurs coloris. Il est recommandé de ne pas utiliser ceux qui sont d’une couleur foncée dans les endroits très passants comme les couloirs, ou dans des pièces où il peut être intensivement rayé, comme les chambres d’enfants. En effet, ces rayures risquent de ressortir et de se démarquer, ce qui aurait un effet hautement négatif sur l’esthétique de votre parquet.

- diapo

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Fabriquez votre boîte à bijoux Fabriquez un luminaire déco pour votre extérieur Blanchir son parquet : suivez le guide !
Fabriquer une serre de jardin pour pas cher