A la une

A la une

Entretien du bois - lasure

Entretien du bois - lasure

Accueil > Fiches bricolage > Nettoyage entretien

Fiche technique : comment lasurer le bois. La peinture lasure protège le bois et est très facile à utiliser. Lasurer vos portes, fenêtres, charpente pour les protéger des agressions extérieures.


Entretien du bois - lasure

Pourquoi lasurer le bois ?

Le bois a le vent en poupe dans tout ce qui peut toucher à la décoration intérieure. En France, la demande de nouvelles constructions concerne de plus en plus les maisons en bois qu’elles soient d’architectures traditionnelles ou modernes. Contrairement aux maisons en dur, ce type de construction nécessite davantage d’entretien notamment pour préserver l’aspect naturel du bois, et son veinage. Ce sont ces éléments qui procurent tout leur charme à ces types de maisons. L’application de lasure s’avère dans ce cas un bon moyen de renforcer la durabilité du bois, et par la même d’embellir ce dernier. Une fois appliquée, la lasure facilite également l’entretien du bois. Autant de raisons pour recourrir à cette technique.

La lasure convient autant aux bois neufs qu’aux éléments déjà défraîchis qui nécessitent une remise en état. Elle s’applique au bois neuf pour le préserver des dégâts éventuels liés aux agressions extérieures : attaques parasitaires, effets de la lumière, conséquence de l’humidité, etc. Si vous décidez de vous mettre à la tâche, il vous faudra bien évidemment de la lasure. Cette dernière est un enduit non-filmogène, qui , contrairement au vernis, présente l’avantage de permettre au bois de respirer en laissant circuler l’humidité. Elle évite ainsi que le bois ne s’écaille. Elle permet également de teindre le bois, et de le protéger tout en laissant apparaitre sa surface veinée.

Lasurer le bois : suivez le guide

Pour lasurer vos bois, vous aurez besoin de papier abrasif à grain fin, d’insecticide et de fongicide spécial bois. Il vous faudra également un pinceau, une brosse, de la lessive, un chiffon et des gants pour vous protéger. Ceci étant, commencez par préparer la surface à lasurer. Pour du bois neuf, il vous suffit d’appliquer l’insecticide et le fongicide au pinceau, de poncer le bois avec le papier abrasif, de nettoyer avec un chiffon sec d’abord puis humide ensuite afin d’éliminer totalement la poussière. Pour du bois vernis ou peint, un décapage est d’abord nécessaire avant de poursuivre selon le même procédé que pour le bois neuf. Enfin, pour rafraîchir un bois, déjà lasuré ou non, il suffira de le nettoyer avec de la lessive et de le poncer avec le papier abrasif.

Lasurer du bois est une chose presque anodine. Il suffit pour y parvenir de bien respecter les consignes d’application. La première d’entre elles consiste à diluer la lasure destinée à la première couche avec 10 % de white-spirit si vous travaillez sur du bois dur à l’instar du chêne ou encore du châtaigner. La deuxième est de veiller à appliquer la lasure à température ambiante. En effet, pour une adhésion parfaite, la température de la lasure ne doit pas tomber au-dessous de 12 ° C ni excéder les 25 ° C. En tenant compte de ces paramètres, il vous suffit d’enduire votre bois dans le sens des veinages. Appliquez une première couche, laissez un temps de pause de 24 heures, poncez délicatement, nettoyez puis appliquez la deuxième couche. Pour les bois plus poreux, une troisième couche est nécessaire. Le séchage final nécessite 48 heures. Et vous pouvez attendre deux à trois ans avant de vous remettre à lasurer !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Fabriquez votre boîte à bijoux Fabriquez un luminaire déco pour votre extérieur Blanchir son parquet : suivez le guide !
Fabriquer une serre de jardin pour pas cher